Etats Unis : Retour sur le congrès mondial des bibliothèques dans l’Ohio

 14053970_10211091780316127_1166003174094370838_n
Une première participation au congrès mondiale des bibliothèques  (WLIC2016) ne peut qu’être enrichissante. Un perfectionnement professionnel qui relève de découvertes (pratiques professionnelles, innovations, rencontres, débats…). Les acteurs du monde des bibliothèques dont des sénégalais, qui se sont réunis du 13 u 19 août derniers à Columbus dans l’Ohio ont encore une fois partagé ce qu’il y a de meilleur pour la profession. Des débats, des expositions, des présentations et des projets innovant ont marqué le 82e congrès IFLA sur le thème : Connexion, Collaboration, Communauté avec la participation d’environ 3100 professionnels venant de 137 pays.
Ce qui y a été dit au congrès IFLA 2016 !

Une semaine de discussions et d’échanges, 200 conférences et ateliers, le programme du congrès était riche et intense. Des sujets qui préoccupent les bibliothèques ont été traités et des échanges sur l’évolution et la révolution du métier n’ont pas manqué. Parmi ceux-là on peut noter les sessions suivantes :

Wikipédia et les bibliothèques: Le débat tournait autour de l’utilisation de Wikipédia dans les bibliothèques et le rôle que jouent les bibliothécaires pour rendre la plateforme plus crédible. L’exemple du projet : Un Bibliothécaire, Une Référence  qui consistait à solliciter les bibliothécaires du monde à ajouter une référence à un article sur Wikipédia a été une parfaite illustration. Un projet qui sera reconduit en janvier 2017. 

La neutralité du net et les bibliothèques était aussi au cœur des débats. Décrit comme le principe selon lequel tous les trafics (films, musiques, documents) sont traités de façon égale sur une connexion Internet, la neutralité du net est menacée par des acteurs qui cherchent à donner la préférence à un type de trafic sur une autre. Inévitablement, le plus puissant sera mieux placé pour optimiser les performances de leur contenu. Pour les bibliothèques, dont la mission est d’assurer l’accès à la connaissance de manière équitable, l’idée que l’accès doit être contrôlé pour des raisons qui n’ont rien à voir avec les droits fondamentaux est une inquiétude pour elles. Cette session expliquait ce qu’est la neutralité du net, et ce que cela signifie pour les professionnels des bibliothèques, comme résumé dans la Déclaration de l’IFLA sur le sujet où les bibliothécaires sont appelés à sa défense.

Solange Diallo – wabitimrew.net

13814055_1410326112316456_1835547109123668834_n

img_6207

 

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...