« Le Directeur des Sénégalais de l’Extérieur met les pieds dans le plat » Par Baye Diouf, Obseravateur indépendant de la diaspora

La question du rapatriement des demandeurs d’asile en Europe est devenue claire avec cette intervention de M.Kaba contrairement aux interventions successives, plus enrobées du Président Macky Sall. 

cdda9e32484abbd0e92a45bde0192858
Il est clair maintenant à travers ces explications que le Sénégal est entièrement engagé dans la voie de l’identification des sénégalais passant par la Libye et l’Algérie pour leur rapatriement au Sénégal en échanges de promesses d’aides et d’assistance économique au Sénégal.  Je ne suis pas un spécialiste des questions diplomatiques mais cet état de fait appelle de ma part 2 observations. 1-Il existe une pratique en matière de relations internationales: un Etat ne peut pas expatrier ses propres ressortissants et vouloir envoyer une mission appelée humanitaire alors qu’elle n’est rien d’autre qu’une force de police sénégalaise en Europe pour identifier et favoriser le rapatriement de nos compatriotes est à mon avis anticonstitutionnel. Un Etat ne peut s’arroger le droit d’imposer sa volonté à la mobilité légale ou pas de ces citoyens. 2- Le Sénégal ferait mieux et surement avec l’UE à balayer devant ses portes en luttant à l’intérieur comme à l’extérieur de ses frontières au trafic criminel, honteux et inhumain des personnes, qui part de Dakar en passant dans la CEDEAO et en finissant par la Libye.

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInCliquer juste pour partager ...