Italie : Avec un permis de conduire expiré, le député-Maire Enrico Borghi heurte violemment le sénégalais Pierre Koumack Basse, actuellement dans le coma

C’est la consternation au sein de la communauté sénégalaise en terre transalpine. Pour cause, un émigré sénégalais établi dans le pays du nom de Pierre Koumack Basse, originaire de Fatick, a été gravement heurté par un Député italien du parti démocratique à bord de sa voiture alors que celui-ci marchait à pied sur le trottoir.

L’auteur des faits n’est personne d’autre qu’Enrico Borghi par ailleurs maire de Vogogna, une commune italienne de la province du Verbano-Cusio-Ossola dans la région Piémont. Acte raciste ou non, les commentaires vont bon train. Pendant ce temps, interné l’hôpital de Borgomanero , la victime est plongée dans le coma depuis plus d’une semaine, révèle la source de wabitimrew.net.

En réalité, si cette affaire a pris une ampleur sans précédent dans la presse italienne et chez les compatriotes, c’est parce que le Député du PD Enrico Borghi roulait avec un permis de conduire expiré depuis plus d’un an. Et dans cette illégalité manifeste qu’il a violemment heurté le sénégalais à bord de sa voiture 4X4 . Si aujourd’hui, le parlementaire risque gros devant la justice de son pays, très diligente Mme Rokhaya Ba Toure, Consul Général du Sénégal à Milan accompagnée d’une délégation comprenant le doyen Baye Diouf s’est rendue à l’hôpital au chevet de Pierre Koumack Basse.

Madame la consul a ainsi décidé d’apporter sa solidarité à la famille, d’abord au plan moral, et ensuite au niveau juridique puisqu’elle s’est engagée à mettre à contribution les services d’un avocat pour défendre les intérêts de notre compatriote.

Après la mort brutale de Dame Faye à l’hôtel Rigopiano enseveli par la neige associée à  la condamnation en première instance de Cheikh Tidiane Diaw à 30 ans de prison pour meurtre, le mois de janvier dernier a été dur pour la communauté sénégalaise d’Italie, explique une source.

wabitimrew.net

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInCliquer juste pour partager ...