L’État du Sénégal doit autoriser les Télécom (Tigo et autres) à devenir des fournisseurs d’accès à Internet (FAI). Par Mandaw Thiam, expert – Maroc

Il est temps que l’État du Sénégal autorise les Télécom (Tigo et autres) à devenir des FAI (fournisseurs d’accès à Internet) comme ça ils donneront l’Internet, la téléphonie VoIP et la Télé IPTV aux populations sénégalaises, comme se fut le cas il y a plus de 10 ans voir plus en France avec l’opérateur France Télécom. En effet, Sonatel devrait autoriser avec un commun accord avec l’ARNTP d’ouvrir ses NRA (Nœud de raccordement abonnés) aux autres opérateur de téléphonie pour y installer des DSLAM leur permettant d’avoir des lignes fixes au niveau des foyers et bien entendu de pouvoir donner accès à Internet via cette boule locale et selon les zones et la proximité fournir soit du dual play (2P) ou triple play (3P) ( P comme services = IPTV, VoIP, Internet).

Très faisable.


Cela nous permettra d’avoir une concurrence rude et à bon prix car, aujourd’hui en France, ces 3P ne coûtent qu’en moyenne 12 000 cfa, au Maroc c’est à partir de 20000 cfa si je ne me trompe pas et bien au Sénégal Si on arrive à avoir cela même à 25000 cfa pour un début ça va.

À quand, sur la partie mobile, nous aurons des forfaits nous permettant d’appeler en illimité vers tous les opérateurs avec des SMS illimités et quelques giga De Data à partir de 20000 cfa avec un abonnement mensuel !? Ou d’autres types de forfaits avec des heures limitées mais SMS illimités à bas prix !? Selon une étude marketing ciblée !?
Il est tant qu’on arrête d’avoir plus de deux téléphones mobiles avec nous qui n’est pas recommandé du fait du DAS (degré d’absorption spécifique) qui sont des ondes radioactifs nuisibles à la santé et aujourd’hui chaque sénégalais a moins 2 mobiles chez lui avec au moins un DAS > =2. Bien évidemment le cancer ne va jamais quitté notre pays ! Et pleine d’autres maladies.
Ce qui pousse le sénégalais a prendre plus d’un mobile est du fait que si je suis Tigo ce sera moins cher pour moi d’appeler Tigo mais les autres opérateurs ce sera plus cher ! Cela est révolu depuis dans les pays qui se font respecté. Même depuis 5 ans nous n’avons plus ce système au Maroc l’ami du Sénégal.
Aujourd’hui, nous devons avoir une Télécom moins cher en privilégiant la VoIP qui ne coûte rien.

Donc, voilà mon cri de cœur !
Vive les Télécom au Sénégal ! Vivement la réduction des prix au standard international et surtout appel intra et Inter opérateur au même tarif.

Wasalam.

Mandaw Thiam

Formateur gestion de la relation client pour la téléphonie mobile et fixe pour Bouygues Télécom.

Coordinateur adjoint DSE APR Maroc

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInCliquer juste pour partager ...