Ce n’est pas la première fois qu’une telle information fait le tour du web. Mais la polémique est particulièrement virale cette fois-ci.

Un manager de Facebook a constaté qu’un distributeur de savon n’en donnait pas aux mains noires comme aux mains blanches. Ses images, postées sur Twitter, ont été partagées plus de 150.000 fois.
En 2015, une vidéo, largement visionnée, montrait déjà que les distributeurs du Marriott Marquis Hotel d’Atlanta, aux Etats-Unis, ne distribuaient pas de savon aux mains de couleur.
Mais comment expliquer une telle défaillance?
Les distributeurs de savon sont généralement conçus avec un mécanisme de poussée ou avec un détecteur de mouvement pour ceux sous lesquels il suffit de glisser ses mains. Ces derniers sont également munis de détecteurs infrarouge qui permettent de percevoir la lumière réfléchie par la peau, comme l’explique le Huffington Post.
Ce qui ressort de quelques recherches pour expliquer le problème est que les ingénieurs qui ont testé ces détecteurs l’ont certainement fait avec des mains de couleur blanche, eux-mêmes étant probablement blancs.
Ces distributeurs ne seraient alors pas capables de reconnaître des peaux de couleurs plus sombres et ne pourraient alors pas livrer le savon.
Encore une défaillance technique qui prouve que les technologies, les meilleures soient-elles, ne sont pas pensées pour être utilisées par toute la population mondiale.
Certains internautes crient déjà au scandale, jugeant les distributeurs ou leurs fabricants de « racistes ». Il ne semble toutefois pas que le but de ces machines soit de priver des utilisateurs de certains produits.