Bokk Gis Gis au Benelux : Le coordonnateur Ibrahima Wade tourne le dos à Pape Diop

A Monsieur Pape Diop

Président de la CD-BOKK GIS GIS

Monsieur le président,

C’est avec regret que je vous annonce ma démission du Parti de la Convergence Démocratique et Libéral Bokk Gis Gis.

Depuis cinq ans, j’ai servi Bokk Gis Gis avec conviction, fierté et bonheur, à la tête de la coordination du Benelux et cumulativement avec mes responsabilités dans le parti au niveau du département de Thiès.

Je me suis efforcé de travailler à le massifier, le consolider et lui donner une visibilité afin qu’il conserve toute son importance sur l’échiquier politique sénégalais. Durant notre compagnonnage, je pense avoir été loyal envers vous et vis-à-vis du parti et être utile dans les contributions d’idées susceptibles de consolider notre formation.

Ce parti me semblait être le meilleur espace pour construire avec vous et l’ensemble des autres militants les stratégies susceptibles de renforcer les acquis de notre Etat, la cohésion de notre Nation et d’enclencher son développement socio-économique.

Avant de prendre cette décision, j’ai d’abord pensé rester et essayer de changer les choses de l’intérieur, mais force est de constater que mes interpellations n’ont pas eu d’écho favorable de votre part.

J’ai trop de considération pour vous, pour les hommes et les femmes qui sont encore dans le parti pour étaler sur la place publique les différences et incompréhensions qui ont pu exister entre nous.

J’ai une trop haute idée de la politique au service de notre pays, pour la satisfaction des besoins de nos concitoyens pour penser faire des mises en scène diaboliques.

J’ai une trop grande loyauté et amitié à votre égard pour jeter l’opprobre sur votre personne et causer un tort quelconque, à votre famille ou aux militants de BGG.

Mais étant donné que je ne me retrouve plus dans la façon dont fonctionne le parti, j’ai donc décidé de le quitter pour donner une autre orientation à mon engagement politique, motivé par un désir de participer à la consolidation de notre pays.

En conséquence, je vous demande donc de bien vouloir accepter ma démission.

Je vous prie de croire, Monsieur le président, à l’assurance de ma haute considération.

 

Fait à Bruxelles, le 11- sept.-17

Ibrahima Wade

Bruxelles, Belgique

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInCliquer juste pour partager ...