Déjà consacrée Étoile montante de l’athlétisme l’année dernière à pareille époque pour sa médaille d’or olympique, la Namuroise a encore franchi un pallier en décrochant le titre suprême, conquis grâce à son sacre mondial, qui faisait d’elle la première athlète belge à décrocher l’or aux Mondiaux, et le passage symbolique du cap des 7000 points dans un heptathlon à Götzis.

L’heptathlonienne de 23 ans figurait parmi les trois finalistes 2017, issues des 10 candidates retenues début octobre par l’IAAF. Les deux autres finalistes étaient la sauteuse à la perche grecque Ekaterini Stefanidi et la coureuse de fond éthiopienne Almaz Ayana.

Thiam a été choisie en partie par le Conseil de l’IAAF (50%), l’IAAF Family (25%) et le public (25%). Les votes ont pris fin le 16 octobre.

DH