La valise ou la prison : Israël ouvre la voie à l’expulsion de 40 000 clandestins africains

Les autorités israéliennes ont annoncé le 3 janvier le lancement d’un programme destiné à imposer à près de 40 000 clandestins en situation irrégulière de choisir entre leur expulsion ou leur incarcération. Le Premier ministre Benjamin Netanyahou s’est félicité de la mise en place de ce projet-ultimatum lancé jusqu’à fin mars, où la prison attendra ceux qui ne veulent pas partir :

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInCliquer juste pour partager ...