22 morts dont plusieurs enfants dans un attentat à Manchester, à la sortie d’un concert d’Ariana Grande: tout ce que l’on sait

Un homme a fait exploser un « engin explosif improvisé » lundi soir à la fin d’un concert de l’idole des ados, Ariana Grande, dans la salle Arena de Manchester (Angleterre), faisant 22 morts, dont des enfants. Voici ce que l’on sait quelques heures après.

Un attentat suicide a fait au moins 22 morts, dont des enfants, et 59 blessés à l’issue d’un concert pop lundi soir à Manchester, dans le nord-ouest de l’Angleterre, l’attaque la plus meurtrière visant le Royaume-Uni depuis douze ans.

L’auteur de l’attaque est mort en faisant détonner un engin explosif, a indiqué mardi matin la police en évoquant un « acte terroriste« .

Selon la police des transports de Manchester, la puissante explosion a eu lieu dans le foyer de la Manchester Arena, une salle de 20.000 personnes, à la fin du concert de la chanteuse américaine Ariana Grande vers 22H30 (23H30 en Belgique) lundi.

La ministre de l’Intérieur Amber Rudd a dénoncé une « attaque barbare visant délibérément parmi les plus vulnérables de notre société: des jeunes et des enfants sortis pour aller voir un concert pop ».

L’explosion a provoqué des scènes de panique dans la salle de concert, mais aussi dehors, où des parents attendaient la sortie de leurs enfants.

« Il y avait beaucoup d’enfants et d’adolescents comme ma fille au concert. C’est juste tragique« , a déclaré Stephanie Hill, venue assister au concert avec sa fille Kennedy.

« Nous étions en train de quitter la salle après le concert d’Ariana Grande vers 22H30 (23H30 en Belgique) lorsqu’on a entendu un bang, comme une explosion, qui a paniqué tout le monde, et tout le monde essayait de fuir », a raconté Majid Khan, 22 ans, à l’agence britannique Press Association.

« Tous les gens qui étaient de l’autre côté de la salle de concerts où le bang a été entendu sont soudain venus vers nous en courant et ils essayaient de sortir, donc ça bloquait », a-t-il ajouté. « C’était la panique ».

Zone bouclée

La police a rapidement évoqué « un acte terroriste ».

« Nous travaillons à établir tous les détails de ce qui est traité par la police comme une épouvantable attaque terroriste », a réagi la Première ministre britannique Theresa May, en exprimant sa sympathie aux familles.

Mardi matin, la zone était complètement bouclée et l’accès à la salle de concert barrée par un cordon de police jaune portant la mention « scène de crime, défense d’entrer« . Des fans d’Ariana Grande quittaient un hôtel situé à proximité, choqués par l’attaque.

Mme May et son rival travailliste Jeremy Corbyn ont décidé de « suspendre jusqu’à nouvel ordre » leur campagne en vue des élections législatives du 8 juin, a déclaré M. Corbyn, cité par l’agence Press Association.

‘Brisée’

L’attentat s’est déroulé deux mois jour pour jour après celui de Londres qui avait fait 5 morts, lorsqu’un homme avait foncé dans la foule avec un véhicule et poignardé un policier avant d’être abattu, près du Parlement.

En juillet 2005, une série d’attentats suicide avaient fait 56 morts, dont les quatre kamikazes, et 700 blessés dans les transports londoniens. Un groupe se réclamant d’Al-Qaïda avait revendiqué les attaques.

Ariana Grande s’est dite « brisée » par l’attentat. « Brisée. Du fond du coeur, je suis affreusement désolée. Je n’ai pas de mots », a tweeté la chanteuse américaine, actuellement en tournée en Grande-Bretagne.

« Londres est aux côtés de Manchester, nos pensées vont aux morts et aux blessés », a tweeté son maire Sadiq Khan.

« Paris est cette nuit aux côtés de Manchester », a tweeté en écho la maire de la capitale française Anne Hidalgo.

Le président du Conseil européen Donald Tusk affirmait: « Mon coeur est à Manchester cette nuit« . Le président français Emmanuel Macron a fait part de son « effroi » et de sa « consternation » et le porte-parole de la chancelière allemande Angela Merkel, Steffen Seibert, s’est dit « en pensée avec les blessés, ceux qui cherchent encore leurs proches ».

Le département américain de la Sécurité intérieure a annoncé « des mesures de sécurité renforcées dans et autour des endroits et des événements publics ».

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...