Ces Laboratoires au Sénégal, forces et faiblesses

De l’indépendance à nos jours, le Sénégal a expérimenté deux (2) Laboratoires (production d’avenir de nation) politiques: le Laboratoire de Sédar Senghor (fabrication de la République et de l’État) et le Laboratoire de Ndiombor Wade (fabrication de la Démocratie et des Libertés). Notons simplement que Senghor est de 20 ans l’aîné de Wade.
Ces Laboratoires ont tous les deux (2) leurs forces sérieuses et leurs faiblesses sérieuses également que nous connaissons tous. Mais pour faire l’économie des débats (trop de brouhaha égare la vérité), nous constatons qu’au terme de nos 56 ans de souveraineté, le Sénégal est passé du 1er aux derniers en Afrique et parmi les 25 derniers de la planète. Mais, le pire dans tout cela, c’est que notre socle de valeurs et de vertus s’est désintégré, affectant douloureusement et dangereusement les cellules souches de notre tissu social et humain que nos ancêtres ont confectionné avec d’immenses sacrifices, parfois au prix de leur vie.
Il est temps, maintenant, sans perdre une seconde de plus, de passer à un 3e Laboratoire politique pour sauver et sécuriser notre destin en tant que nation.
Puisque les Laboratoires de Sédar Senghor et de Ndiombor Wade nous ont généreusement fourni la République, l’État, la Démocratie et les Libertés, ce 3e Laboratoire nous garantira la fourniture de la Restauration de nos valeurs et vertus ainsi que les acquis perdus ou sur le point de l’être, la Reconstruction sociale, culturelle, juridique, politique et économique de notre pays, incluant des innovations vertueuses, véhicules de tout progrès. 
À l’instar des deux (2) Laboratoires précédents, ce 3e Laboratoire aura des forces sérieuses, mais sans faiblesses, à défaut, très mineures.
Un tel projet de création d’un nouveau Laboratoire politique ne peut être réalisé par un (1) seul individu ou encore deux (2), quelque soient leurs qualités, leurs visions, leur compétence, leur valeurs ou vertus, mais il requiert l’implication sans réserve de tout un peuple, uni et soudé autour d’un idéal commun car, il revêt et nourrit un caractère général impersonnel et non individuel, pour le salut de la République.
Il faut accepter que le progrès résulte toujours de l’innovation vertueuse et oser aller courageusement vers celle-ci. Pour s’en convaincre, il suffit de puiser dans notre propre histoire, que le Laboratoire de Sédar Senghor était une innovation de ce dernier et a fourni à la nation ses médicaments de marque (République et État), alors que le Laboratoire de Ndiombor Wade était tout autant une innovation de ce dernier et a fourni à la nation ses médicaments de marque (Démocratie et Libertés).
Il en est ainsi également dans l’industrie pharmaceutique ou chaque Laboratoire produit des médicaments qui lui sont spécifiques.
Que Dieu vous bénisse et vous protège
Vive le Sénégal et son digne et noble peuple
Vive l’Afrique et son digne et noble peuple
Amath Thiam, digne et noble citoyen Sénégalais  
CANADA
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...