Accusations contre Aliou Sall et la joie du journaliste Ahmed Aidara – l’argent « sale  » aurait servi à gagner Guédiawaye

Suite aux accusations contre le maire de la ville de Guédiawaye, Aliou Sall mis en cause dans l’affaire de corruption sur les gisements de pétrole et de gaz, son adversaire invétéré à l’occurrence le journaliste Ahmed Aidara serait aux anges. Ce dernier qui a toujours contesté l’élection de Aliou Sall voire sa légitimité, considéré comme un non-fils de la localité.
Selon la BBC, la société Petro-Tim, qui appartient à  l’homme d’affaires australo-roumain Frank Timis aurait versé une prime de 250.000 dollars à Agri Trans, une société contrôlée par Aliou Sall. En attendant que cette affaire soit élucidée, un collectif sera mis en place à Guédiawaye destiné à évincer le frère du président à la tête de la municipalité. L’argent de cette « corruption  » , présumée, aurait servi à faire campagne pour gagner Guédiawaye, lance un proche du journaliste de SenTV. 

wabitimrew.net

Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...