Allemagne: un réfugié mineur interpellé pour le meurtre d’une étudiante

6409824_000-hn3ga_1000x625

Un jeune demandeur d’asile afghan de 17 ans a été interpellé pour le viol et le meurtre d’une jeune étudiante de 19 ans, ont annoncé samedi la police et le Parquet de Fribourg (sud-ouest de l’Allemagne).

Placé en détention, l’adolescent a été interpellé vendredi après-midi, confondu par son ADN retrouvé sur les lieux du meurtre et par des images de vidéosurveillance, ont annoncé les autorités lors d’une conférence de presse. Il est également soupçonné d’avoir violé cette jeune étudiante en médecine, selon ces deux sources.

Le jeune homme, qui n’a rien déclaré aux enquêteurs sur les faits reprochés, est arrivé en 2015 d’Afghanistan en tant que mineur non accompagné en Allemagne où il a été pris en charge dans une famille d’accueil. Le corps de la jeune fille avait été retrouvé le 16 octobre sur les bords de la rivière Dreisam, à Fribourg. Selon l’autopsie, elle est morte noyée.

 

Elle avait assisté la veille à une soirée étudiante, avant de rentrer chez elle à vélo. Son corps avait été retrouvé sans vie quelques heures plus tard. Les liens entre l’auteur présumé et la victime n’ont pas encore été établis, selon la police et le Parquet.

L’affaire, qui avait fait grand bruit dans les médias allemands, avait été suivi d’un autre meurtre de jeune femme dans le même secteur : le 10 novembre, une joggeuse de 27 ans avait été retrouvée morte, et également violée, dans une forêt de Endingen, près de Fribourg.

Toutefois, les enquêteurs n’ont relevé jusqu’ici aucun lien avec le meurtre de l’étudiante en médecine.

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...