Alpha Condé en visite au Sénégal pour sceller la réconciliation

media

Le président guinéen Alpha Condé.AFP/ CELLOU BINANI

Le président guinéen Alpha Condé a entamé une visite officielle ce jeudi après-midi, et jusque dimanche, au Sénégal. Alpha Condé est accompagné de son ministre des Affaires étrangères, des ministres de la Défense et de l’Energie. Cette visite est l’occasion d’un rapprochement entre les deux voisins, dont les relations étaient quelque peu compliquées l’an passé, notamment lorsque le Sénégal avait fermé ses frontières terrestres avec la Guinée, par mesure de prévention contre l’épidémie à virus Ebola.

En se déplaçant à Dakar, la délégation guinéenne entend développer « des projets intégrateurs », selon les mots de François Fall, le ministre des Affaires étrangères.

Dakar et Conakry veulent notamment échanger sur des projets énergétiques, sur des programmes de formation des services de sécurité aux frontières, afin de lutter contre le terrorisme.

Bref, les deux pays veulent parler de projets « concrets en commun ». Samedi, Alpha Condé va visiter plusieurs chantiers du pôle urbain de Diamniadio.

Et pourtant, les deux pays partent de loin. La fermeture des frontières terrestres imposée de manière unilatérale par le Sénégal à deux reprises, en mai puis en août 2014, avait jeté un froid diplomatique.

« Les Sénégalais nous ferment leurs frontières alors que nous les nourrissons. Laissons-les », s’indignait alors le président Alpha Condé, qui menaçait de suspendre les exportations de fruits vers le Sénégal.

Mais aujourd’hui, « la crise est derrière nous », explique un diplomate guinéen. « Lors du sommet de la Francophonie en novembre dernier, poursuit cette source, Macky Sall et Alpha Condé se sont parlé, ils ont tourné la page ». Par RFI

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...