Anniversaire du PBS au Canada: C’est le Québec qui nous a choisi

pbsPionnier du Rap africain, icône de la jeunesse du continent noir, le Positive Black Soul fête ses 25 ans d’existence. Amadou Barry ‘’Duggy Tee’’ &  Didier Awadi, les deux compères qui en un quart de siècle ont sillonné les plus grandes villes du monde font escale au Québec le 7 Aout prochain pour célébrer l’événement le temps d’un concert-géant. Dans cette interview accordée à Xalima.com, les deux artistes, entre autres questions, s’expliquent sur le choix du Canada…

    Xalima : Vous avez choisi le Canada pour fêter votre anniversaire – Pourquoi le  Canada ?

PBS : On a choisi le Canada ou pour être plus exact, le Québec nous a choisis car ce pays francophone nous a toujours bien accueillis. Et nous avons gardé d’excellents souvenirs de nos passages au Québec.

  • Xalima: Malgré votre expérience appréhendez-vous ce retour de PBS sur une scène occidentale ?

PBS: Ce retour sur scène ici nous stresse car on ne sait pas trop à quoi s’attendre quel genre de public etc. même si beaucoup de monde nous attend notamment la communauté sénégalaise et africaine. .. Des américains aussi promettent de faire le déplacement. C’est toujours sous pression que nous montons sur scène ici ou ailleurs.

  • Xalima : A quoi le public peut-il s’attendre ou comment avez-vous préparé ce rendez-vous ?

PBS : Nous sommes perfectionnistes on répète beaucoup. Nous allons donner le meilleur de nous même. Il y aura des surprises pour ce show en hommage à Alioune KA, notre danseur décédé ce mois ci en Italie. Le show doit être fort pour honorer notre frère.

  • Xalima: Le PBS offre t-il un spectacle différent selon les publics et les pays ou vous vous dites tous les publics Hip-hop se ressemblent ?

PBS: Nos shows évoluent selon les latitudes. Mais le fond reste le même. On est obligé de jouer tous les classiques de PBS. Mais il ya toujours un 30 % d’aménagement selon les pays et le climat socio politique ou culturel. Et ensuite le public nous dit ce qu’il veut revivre c’est toujours un moment de communion.

  • Xalima: Depuis votre prestation pour vos 20 ans, puis vos 25 ans et enfin récemment au Monument de la Renaissance, on a l’impression que les retrouvailles n’en finissent pas ?

PBS: Ça ne finit jamais ce sont nos fans qui ordonnent… nous exécutons. S’ils veulent nous voir à New York, Paris, Ziguinchor ou Londres on y va. PBS ne nous appartient plus. C’est un patrimoine universel

  • Xalima : Un album PBS est-il en préparation ?

PBS : Surprise… mais sachez seulement que nous ferons attention à l’attente de notre public. En restant attentif à la direction dans laquelle le monde évolue. Il faut savoir anticiper en restant authentique

  • Xalima : Vous avez incarné tous les deux la génération Boul Falé, c’est -à -dire une jeunesse qui s’assume, est-elle en opposition avec la génération Y’en A Marre ou sont-elles complémentaires et dans le même esprit ?
  • PBS: Yen a marre est une continuité de PBS et de l’esprit Boul Falé qui a ses propres spécificités et ses propres mérites qu’il faut reconnaître. Ils font leur job, notre rôle est de soutenir toute action positive. Nous gardons notre démarche panafricaine car nous savons que la question est globale.

8– Xalima : Question pour Awadi – Vous êtes très proche de la famille Sankara. Ou en est la situation au Burkina ? Va t-on vers une inculpation et un procès de Compaoré ?

PBS (Awadi): Blaise sera forcément jugé tôt ou tard par rapport à l’affaire Sankara. Lui et ses complices devront répondre à la justice ce n’est qu’une question de temps. Le burkina à besoin de justice. La famille a le droit de faire son deuil. Le dossier est enfin ouvert. L’affaire avance…

9-Xalima: Question pour Duggy Tee – Comment fait-on pour garder la voix aussi belle durant toutes ces années ?

PBS (Duggy-Tee): Travail et remise en question continuelle j’ai la chance d’être bien entouré. Mais surtout je suis un passionné. Si le public apprécie il faut remercier le ciel. C’est Dieu qui donne !

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...