Après la visite au Sénégal de SEM Didier Reynders, Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires étrangères de Belgique

Après  les visites au Sénégal de Madame Cécile Jodogne, secrétaire d’état à la région de Bruxelles-capitale, chargée du commerce extérieur,  à la tête du secteur prive belge du 19 au 26 janvier 2018,  du premier ministre belge SEM Charles Michel accompagne du vice-premier ministre, ministre de la coopération, monsieur Alexander de Croo, du 28 février au 02 mars 2018, le Sénégal a, une fois de plus été honoré par la visite de Sem Didier Reynders, vice-premier ministre, ministre des affaires étrangères et des affaires européennes du royaume de Belgique, du 06 au 09 avril 2018, visite couplée avec le choix du Sénégal, pour abriter la conférence des ambassadeurs belges en Afrique.

C’est dire l’intensité des échanges entre les deux pays à l’image de l’exemplarité de la coopération qui se nourrit des excellentes relations d’amitié et de confiance qui fécondent l’axe Dakar-Bruxelles.

C’est dans cet esprit que le vice-premier ministre a beaucoup apprécie la qualité de l’accueil qui lui a été réservé en compagnie de son importante délégation, le traitement qui leur a été réservé avec notamment le dîner offert en son honneur des son arrivée, la mise a disposition de la chaloupe présidentielle pour la visite des installations de Sea-Invest, entreprise belge et l’Ile de Gorée, d’une résidence privée durant le week-end.

Au demeurant l’audience avec le chef de l’Etat, SEM Macky Sall, le lundi 09 avril 2018 a 10 heures, précédée des entretiens  avec SEM Sidiki Kaba, Ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a 09 heures ont été empreints d’ouverture, d’amitié et de convergence de vues tant sur les questions bilatérales que multilatérales :

Dans cet esprit, l’accent a été pour l’essentiel mis sur l’excellence des relations senegalo-belges qui se nourrit des valeurs partagées de paix, démocratie, liberté, état de droit, solidarité ; la densité de la coopération au développement tant a l’échelle fédérale que fédérée sous-tendue par le maintien du Sénégal dans la liste sélective des pays bénéficiaires, la signature de la nouvelle convention générale de coopération, la tenue prochaine à Dakar, de la commission mixte, dont la date du 15 mai 2018 a été reportée au 22 juin 2018.

De même, les performances économiques, financières et sociales du Sénégal forcent l’admiration des amis qui découvrent un pays en plein chantier ; l’engagement résolu de la Belgique de soutenir le Sénégal notamment dans les volets agro-alimentaires, énergies renouvelables, infrastructures, chemins de fer, port, aviation, le rôle du Sénégal dans la stabilisation de son espace géopolitique ; l’impact des crises dont celle en Libye sur la situation sécuritaire et migratoire entre l’Europe et l’Afrique ; l’offre de partenariat entre le musée royal de Tervuren en Belgique et le musée des civilisations noires au Sénégal ainsi que  la grande disponibilité du royaume de Belgique à accompagner le Sénégal pour faire face a l’érosion côtière.

Makha Niang

 

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Whatsapp
Whatsapp
Cliquer juste pour partager ...