Baye Cheikh Mboup ou l’histoire d’un sénégalais du Gabon

Baye Cheikh Mboup, sénégalais résidant au Gabon : « Les rackets des policiers Gabonais… Le nombre de sénégalais en prison ici, plus de 800.000 francs pour les cartes de séjour »

L’histoire de Baye Cheikh Mboup est celle d’un jeune homme parti pensant rejoindre l’Eldorado et qui finalement se retrouve face à la dure réalité d’un pays étranger. Parti de son Guédiawaye natal pour rejoindre le Gabon, le jeune homme apprenti dans un taxi 12 places qui parcourt Libreville, est au bord de la rupture. Le jeune homme nous narre les tracasseries que leur font vivre les policiers Gabonais sous prétexte d’une identification, qui se révèle plus tard être un « braquage». Et de 2 000 francs CFA, c’est à 50.000 francs qu’est élevé le montant de la « taxe » pour être libéré. Et selon notre interlocuteur, c’est un nombre élevé de sénégalais qui se retrouvent aujourd’hui en prison, du fait de ces pratiques des policiers sans pour autant que les autorités sénégalaises ne réagissent…

dakaractu

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...