Beaumont-sur-Oise en France : L’avocat de la famille d’Adama Traoré demande une troisième autopsie

 traoreLa contre-expertise ayant eu lieu ce mardi n’a pas permis de déterminer la cause du décès d’Adama Traoré…

La nouvelle autopsie pratiquée sur le corps d’Adama Traoré, décédé après son interpellation à Beaumont-sur-Oise la semaine dernière, n’a pas permis de déterminer la cause de la mort du jeune homme. Le procureur de la République de Pontoise, Yves Jannier, a ainsi déclaré à l’AFP : « La nouvelle expertise ne fait état d’aucune trace de violences susceptible d’expliquer le décès. »

Cependant, l’avocat de la famille Traoré, Maître Frederic Zajac, a relevé que, si un « syndrome d’asphyxie » avait été révélé lors des deux autopsies, des divergences sont remarquables sur les deux rapports finaux. « Celui du collège d’experts de la seconde autopsie n’a pas les mêmes conclusions que celui de la première. » D’après l’avocat, « sur la seconde autopsie il n’y a plus la moindre trace d’infection, que ce soit aux poumons ou au cœur ».

Suffisant en tout cas pour soulever des interrogations sur les réelles causes du décès. L’avocat, qui rencontrera la famille d’Adama Traoré dans l’après-midi a d’ores et déjà déposé une demande pour une troisième expertise.

Incompréhension de la famille

Hawa Traoré, sœur d’Adama, est scandalisée : « On est en colère, personne ne nous a mis au courant et on apprend la nouvelle dans les médias. » La famille regrette que le procureur de la république ne lui ait pas transmis ces informations en premier lieu, ne serait-ce que via leur avocat : « Nous sommes exaspérés par le procureur qui ne donne que des bribes des résultats, c’est à croire qu’il essaye de camoufler quelque chose. » déclare ainsi la sœur du jeune homme de Beaumont-sur-Oise. Malgré tout, la famille « reste soudée » et « se concerte avant d’entreprendre quoi que ce soit. ».

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...