Belgique : Des Sénégalais arrêtés à l’intérieur de l’ambassade du Sénégal à Bruxelles dont le candidat de l’opposition Pape Mbodji

Onze citoyens Sénégalais qui manifestaient pacifiquement à l’intérieur de l’ambassade du Sénégal à Bruxelles, pour réclamer leurs cartes d’électeurs ont été brutalement arrêtés, sans raison aucune, sur la demande de l’ambassadeur et du consul général. Tout d’abord nous nous posons la question de la légalité de cette arrestation par la police belge, de citoyens Sénégalais à l’intérieur de l’ambassade qui est un territoire du Sénégal.

C’est une première dans la juridiction qu’un ambassadeur fait arrêter par la police belge des citoyens Sénégalais. Je n’ai jamais entendu d’ailleurs dans aucun autre pays où une situation pareille est notée, même en France où les manifestations sont souvent plus dures.

Mais cela ne nous surprend pas car, nous avons nous, un ambassadeur politiquement inféodé au régime actuel et d’ailleurs il choisit de ne collaborer qu’avec ceux qu’il considère comme des membres ou sympathisants de l’APR.

La COALITION GAGNANTE WATTU SENEGAL tient à rappeler que ce n’est pas le rôle de la police belge de décider d’interdire une manifestation à l’intérieur de notre ambassade, et l’ambassadeur ne peut faire arrêter impunément des citoyens Sénégalais qui réclament leur droit de disposer de leur carte d’électeur pour exercer librement leur droit de vote.

Cette répression aveugle, qui a visé essentiellement des responsables politiques de l’opposition, a également touché de simples citoyens venus récupérer leur carte d’électeur.

Ces arrestations arbitraires, aux relents de dictature visent à criminaliser toute contestation des citoyens Sénégalais dans la juridiction. Elles ont clairement pour but de semer la peur et ouvrent la porte à tous les abus de pouvoir de la part de l’ambassadeur. Si on laisse faire de tels agissements, demain, tous les militants politiques — y compris la société civile dans son ensemble — seront également la cible de la répression policière dictée par l’ambassadeur. Une réaction et une riposte, la plus large et unitaire possible, de la part des forces progressistes est donc nécessaire et elle est urgente.

Nous devons exiger immédiatement la libération de tous les Sénégalais et l’abandon de toutes poursuites à leur encontre.

Nous lançons un appel à nos compatriotes vivant en Belgique et aux responsables de parti politique ici et au Sénégal d’apporter le soutien nécessaire à ces compatriotes qui ont porté ce combat citoyen à notre place et qui aujourd’hui sont éloignés de leur famille sur une demande arbitraire de notre ambassadeur censé nous défendre dans ce pays.

Ibrahima Wade

Président du comité électoral de la

Coalition Gagnante Wattu Sénégal

 

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...