BELGIQUE : Echange culturel entre jeunes belges et sénégalais , pour défaut de visas le projet tombe à l’eau

805602473_B976266602Z.1_20150811144021_000_GJL50KU9F.1-0

L’Office des Etrangers n’a pas rendu d’avis concernant la venue d’animateurs sénégalais. Du coup, ils n’ont pu venir en Belgique pour une durée déterminée et tout le projet tombe à l’eau.

Ce devait être l’apothéose de plusieurs années de préparatifs. Cette semaine, les jeunes de la MJ marchoise devaient accueillir une quinzaine de leurs homologues africains dans le cadre d’un échange belgo-sénégalais. Objectif : partager des techniques d’animations et animer les plaines d’été à Marche. «  Nous avions rempli toutes les formalités  », explique Nadège Noiret, responsable du projet. «  Il ne manquait plus que les visas pour que nos correspondants puissent nous rejoindre. Comme le voulait la procédure, notre partenaire au Sénégal a introduit le dossier auprès de l’ambassade de Belgique à Dakar, qui l’a transféré à l’Office des Étranger en attente d’un avis. Mais cet avis n’a jamais été rendu. Notre dossier est toujours entre les mains de l’administration. » Les Sénégalais n’ont donc pas pu embarquer à bord de l’avion qui devait les conduire en Belgique.

Les jeunes de la MJ sont partagés entre colère, dégoût, déception et tristesse. Ils dénoncent la lenteur de l’administration. «  Voilà deux ans qu’on travaille pour accueillir nos correspondants. Ils nous ont reçus comme des rois lors d’un premier voyage au Sénégal en 2013, et nous n’aurons même pas l’occasion de leur rendre la pareille. Quelle image allons-nous leur renvoyer ?  » Une situation d’autant plus incompréhensible que ce projet était encadré par le Bureau International de la Jeunesse relevant de la Fédération Wallonie-Bruxelles. En attendant, la MJ devra rembourser les subventions accordées par les pouvoirs publics, dont une partie a déjà été injectée dans les billets d’avions. «  La compagnie aérienne devait nous rembourser en cas de refus des visas. Mais les visas n’ont pas été refusés : nous n’avons simplement pas eu de réponse »! »

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...