Belgique : Réplique du Député Hamady Gadiaga au Commissaire Boubacar Sadio, radié et non retraité

Monsieur le Commissaire,

C’est un policier radié qui vous parle.

Monsieur le Commissaire, ce n’est pas à toi de donner des leçons d’éthiques, de morale et de déontologie à n’importe quel sénégalais vu ta position, ton comportement.

Tu t’étais engagé à être le coordonnateur des policiers radiés en 1987 et 1988, ton résultat n’a été que remplir ton carnet d’adresse sur l’entourage de Wade opposant, Bathily, Dansokho et autres, sans oublier ceux du Pouvoir à l’époque, feu Jean Collin etc.

Alors qu’il y avait des familles qui souffraient et qui avaient l’espoir que leurs fils seraient rétablis dans leur droit,c’est l’occasion d’ailleurs pour moi, de prier pour feu commissaire divisionnaire Sadibou Ndiaye qui disait : « Tout ou rien », mes pensées à sa famille.

Monsieur le Commissaire radié, tu as rencontré le Secrétaire Général du Parti démocratique sénégalais à l’époque pour défendre notre cause, mais, en fait, tu étais parti pour ton intérêt personnel, car, ce dernier m’a posé la question en février 2000 à Anvers, Belgique, me disant « quel était l’issue de notre lutte entre nous et l’Etat du Sénégal ? ».

C’est en ce moment que j’avais réalisé que tu n’étais là que pour tes intérêts personnels, oui ! Je me souviens bien de toi qui avais toujours le sac en bandoulière.

Monsieur Sadio, tu n’avais pas pensé à toutes ces familles qui n’avaient rien à manger, locations non payées, ordonnances non achetées, scolarités des enfants non payées, crédits non payés, brefs tout un tas de problèmes que ces familles rencontraient au jour le jour. As-tu  oublié que c’était à la veille de la fête de Tabaski, ceux n’avaient pas de moutons, mais qui se nourrissaient d’espoir, ces gens qui avaient confiance en toi et que tu avais trahi ….

Pourquoi, à l’époque, tu n’avais pas écrit pour dénoncer nos souffrances, pour nous édifier de ton comportement et de tes démarches. Je trouve que tu faisais cavalier seul sur tes propres intérêts.

Mon cher commissaire radié, c’est à partir de là qu’à commencer les cas de divorces, les maladies, les paralysies, bref au pire des cas la mort, parce que tu nous avais trahi.

Ton comportement actuel le prouve, car muet depuis 33 ans, et un beau jour tu veux porter encore ce blason sombre que tu avais à l’époque pour vouloir ternir un homme en l’occurrence Monsieur Macky Sall qui nous a rétabli dans nos droits.

Monsieur le Commissaire radié, fais ce que Monsieur l’ancien Président de la République du Sénégal Maitre Abdoulaye WADE avait dit  au moment où le bateau le « Diola » avait coulé: « ne pense pas que tu es le seul rescapé de la loi 87-14 du 14 avril 1987 votée à l’Assemblée nationale », vas te mirer, il y a la VAR qui est là et Dieu merci, il y a encore tes anciens compagnons de lutte qui vivent encore, et peuvent activer la VAR.

Bonne lecture !

Monsieur Hamady GADIAGA

Policier radié                                           

Député de l’Europe de l’Ouest du Nord et du Centre

Anvers, Belgique  s/c Assemblée nationale du Sénégal

Téléphone : 77 755 45 98

Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...