Belgique : Un panel citoyen, ce vendredi 4 mars 2016, organisé par l’association des sénégalais ( Senebel)

12106788_189025851430810_6339618319572691239_nLes constitutions des Etats Africains  seraient – elles au gré des désirs et des volontés du Pouvoir exécutif ?  Cas du Sénégal. Tel est le thème du Panel citoyen organisé par l’association des sénégalais de Belgique ( Senebel), ce vendredi 4 mars 2016  à partir de 18h30 à la Taverne Restaurant Horloge du Sud à Bruxelles.

Même si ces dix dernières années ont été incontestablement marquées par une prise de conscience remarquable de la société civile africaine, cela n’a pas empêché la multiplication des modifications des constitutions des états africains. Citons – en quelques uns : la Guinée Conakry, le Tchad, le Burkina Faso, la Tunisie, le Cameroun, la République Démocratique du Congo, le Burundi, le Congo Brazzaville,  … et peut-être dans moins d’un mois le Sénégal. Ce vendredi 4 mars 2016 à 18h30,  Zoom sur cette nouvelle manière de gouverner des présidents africains. Une occasion d’échanger autour d’une série de questions : A qui profitent ses réformes ? Les états africains seraient-ils devenus des propriétés privées ? La réforme constitutionnelle serait – elle un moyen de s’éterniser au pouvoir ? La société civile a-t-elle un rôle à jouer face à cette nouvelle pratique ?… Une kyrielle de questions qui méritent notre attention, parce que l’Afrique le vaut bien. Les principaux intervenants sont :   Mme Yvoire de Rosen : Modératrice du Panel,  Anthropo-sociologue,  journaliste, présentatrice TV chez BX1, Professeure en Master de communication,  Maitre Abdoulaye Fall : Consultant et chercheur en droit,  Aminata Ba, Titulaire d’un Master en Sciences de la population et du développement et Mr Elisée Adisso Gbènanou : Titulaire d’une licence en Linguistique. 

wabitimrew.net

INFOS ET RESERVATION : infos@senebel.be   – 

LES OCEANS NE SONT RIEN D’AUTRE QU’UNE ACCUMULATION DE GOUTTES D’EAU.

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...