« Bienvenus en enfer », des réfugiés accueillis par des têtes de porc aux Pays-Bas

Dans la nuit de mardi à mercredi, des malfaiteurs anonymes ont « orné » le territoire du centre pour clandestins d’environ quatorze têtes de porc. Bien qu’ailleurs, les habitants n’ont pas exprimé d’agressivité à l’encontre des clandestins, la photo de l’incident a été diffusé sur les réseaux sociaux avec l’inscription : « Quand la démocratie échoue, les gens se fâchent et désespèrent. Bienvenus en enfer ». La police considère cet incident comme un crime contre l’environnement et les auteurs seront poursuivis, affirme-t-elle :

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...