BIRAHIM GUEYE : Il faut des cas Afrique pour developer l’Afrique.

‘Aujourd’hui , le constat est clair, l’Afrique  ne souffre d’aucun complexe elle dispose suffisamment de compétences pour bâtir son avenir . Ainsi dans ce monde de compétition effrénée, une réorientation stratégique est essentielle si nous voulons existe dans ce concert de nation développée a réplique ce jour a Dakar, le Président de l’Association Sénégalaise des Sciences de Gestion, Birahim Gueye.

Une adéquation des productions scientifiques en réponse aux questions et enjeux de  développement africaine  est impérative .Sur ce depuis sa création l’Association Sénégalaise des Sciences de Gestions œuvre dans une telle perspective de promotion de cas africain assure son Président Birahim Gueye, bannir tout model importe de l’extérieur ,et investir dans la valorisation de production a la vision africaine est le grand défit dont le continent se doit de donner les moyens nécessaire.

Le Senegal  ,a son tours’y attele avec sa reforme phare dans le systeme de l’enseignement superieur, de l’innovation et de la recherche scientifique  selon le Directeur de la Recherche scientifique et de l’innovation,Amadou Guaye. Le Senegal dans ces performances manageriales abrite les assises de l’AIMS du 11 au 14 Juin et est le premier pays ouest africain a acceuillir un tel rendez vous .

Pour le President de l’AIMS, Benoit Demil :si le continent est pret pour son avenir la reponse elle est africaine de par les valeurs et richesses culturelles  qui collent bien a sa realite.AMINA BABA BAYO

Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...