Boko Haram : l’Afrique de l’Ouest se bat contre le terrorisme

Une nouvelle attaque de Boko Haram a fait au moins 16 morts au Nigeria. Les attaques terroristes ont fait plus de 800 morts en deux mois dans ce pays qui cherche par tous les moyens à éradiquer cette violence.

55bbe2811c7bfBoko-Haram-Global-PanoramaLe bilan meurtrier ne cesse de s’alourdir, et leur zone d’influence s’agrandit. Le groupe terroriste qui a fait allégeance à Daesh, a tué au moins 15 000 personnes depuis son implantation en 2009 au Nigeria. Boko Haram mène une insurrection sanglante contre les musulmans, et les chrétiens. 

Ni l’armée, ni la police, cibles également de Boko Haram, ne parviennent à l’arrêter en dépit d’une répression accrue cette dernière année. 

C’est pourquoi, les pays de la région, aussi touchés par ces actions terroristes, ont accéléré la mise en place d’une Force d’intervention conjointe multinationale (MNJTF). Le Cameroun, le Tchad, le Niger et le Bénin vont se battre aux côtés du Nigeria pour tenter de les repousser. Le président nigérian Muhammadu Buhari espère ainsi permettre « la rapide défaite et l’élimination de Boko Haram ». 8 000 hommes seront mobilisés.

Toute une région touchée

Alors pour lutter contre cette mesure terroriste grandissante, les pays multiplient les actions. 

Ainsi, au Cameroun, le port du voile a été interdit pour éviter que d’éventuels kamikazes s’en servent pour dissimuler des explosifs. Le pays a aussi expulsé plus de 2 000 ressortissants nigérians en situation irrégulière.

Dans la région de l’Extrême-nord, frontalière des fiefs de Boko Haram au Nigeria, trois attentats-suicides ont fait au moins 44 morts en près de 15 jours. Le poste-frontière camerounais de Kousseri occupe une position stratégique, un simple pont le séparant de la capitale tchadienne N’Djamena, également frappée à deux reprises par des attentats-suicides depuis le mois de juin.

Jeudi, un adolescent de 15 ans a été arrêté en possession d’explosif à Maroua, la capitale de la région de l’Extrême-Nord du Cameroun récemment frappée par des attentats-suicides.

Pour sa part, le Tchad a annoncé cette semaine avoir tué « 117 terroristes » en quinze jours. Pour lutter contre les attaques répétées aux alentours du Lac Tchad, l’armée a lancé une vaste offensive contre les combattants islamiques il y a deux semaines.

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...