Bruxelles : Réussites africaines en Europe, Fati Niang, initiatrice de Black Spoon et Pape Diouf, ancien président de l’Om choisis en exemples

Les dirigeants du Cercle d’Excellence ont réuni une partie de la crème africaine le vendredi 29 janvier dernier à l’hôtel Métropole de Bruxelles. Ce fut l’occasion pour Fati Niang, initiatrice de Black Spoon et  l’ex-président de l’OM Pape Diouf, considérés comme des personnalités africaines de référence en Europe, d’illustrer plus leurs parcours socioprofessionnels qui les ont conduits au succès. Ce sont des exemples pour l’Afrique et sa jeunesse, a laissé entendre la présidente   du Cercle, la camerounaise Pulchérie Chantal Eboko.

ASSS

Mettre en avant les succès de la diaspora africaine dans le débat public citoyen en Europe, tel est un des viatiques du Cercle d’Excellence qui est un Think Tank indépendant dont la vocation est de rassembler, de faire des analyses et des propositions concrètes sur des sujets économiques, culturels et politiques liés aux minorités issues de l’immigration, a rappelé sa présidente Madame Pulchérie Chantal Eboko.

C’est pourquoi, le choix a été porté sur des figures respectées de la diaspora africaine qui, pour les membres du Cercle d’Excellence sont des exemples à suivre. Il s’agit des sénégalais Madame Fati Niang et Pape Diouf, y compris du camerounais Jean Séraphin Kepguep qui sont une fierté pour l’Afrique.

Initiatrice du concept original Black Spoon en France, la sénégalaise Fati Niang a réussi à faire découvrir à un grand nombre d’européens la gastronomie africaine et ceci en dehors des clichés habituels. En explorant la richesse et la diversité des saveurs d’Afrique, elle véhicule des valeurs d’ouverture et d’échange entre les peuples. Black Spoon se veut ainsi par la «Street Food» de qualité, le métissage réussi de l’Afrique et de l’Europe. Son exemple inspire aujourd’hui des milliers d’africains par rapport à leurs capacités d’entreprendre. Membre du jury PSE-J (Plan Sénégal Emergent) de l’Etat du Sénégal, Mme Fati Niang forme aujourd’hui 1000 jeunes sénégalais porteurs de projets qu’ils vont développer dans leur propre pays. « Il y a énormément de talents, beaucoup de gens diplômés, beaucoup d’intellectuels motivés qui ont envie de faire plein de choses. Et aujourd’hui, ces jeunes n’ont plus envie de venir en France » a souligné la fondatrice de Black Spoon  qui se projette à la franchisation.

Pape Diouf, ancien président de l’OM entre 2005 et 2009, demeure à ce jour le seul dirigeant noir d’un club évoluant en première division dans toute l’Europe. Un challenge difficile mais le sénégalais a su relever le défi par le travail mais par ses idées qu’il a développés pour convaincre la France et au-delà, l’Europe : «  les africains ont aussi les compétences pour diriger au plus haut niveau » a-t-il expliqué au cours de sa brillante intervention à Bruxelles le 29 janvier dernier. A l’en croire « quand on est minoritaire quelque part, on se doit d’imposer ses idées, de retrouver son élan. Il n’en demeure pas moins que la communauté africaine doit se prendre en charge et parvenir à se décomplexer. Elle doit arriver surtout à montrer qu’elle a des atouts et des capacités qu’elle peut offrir à la communauté nationale où qu’elle soit, en Belgique, en France ou ailleurs » dit-il. Mais selon lui, la diaspora africaine a aujourd’hui toutes les capacités pour se mouvoir et s’adapter à la vie communautaire en Europe. L’ancien président de l’OM peut être considéré comme l’un des acteurs majeurs du renouveau de l’OM à la fin des années 2000 en ayant ramené puis maintenu le club durant trois années en Ligue des Champions. Il reste une référence immuable pour l’Afrique et son leadership.

A noter que cette soirée du Cercle d’Excellence à l’hôtel Métropole de Bruxelles a connu un succès en présence d’illustres invités dont Michel Naets, consul du Sénégal en Belgique etc.. Comme quoi, avec les exemples de Fati Niang,  de Pape Diouf et de tant d’autres personnalités africaines, les minorités issues de l’immigration peuvent y parvenir. Il faut y croire tout de même malgré les obstacles.

Jamil Thiam

OOOSans titre-2

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...