CAF Awards : le Sénégalais Sadio Mané est élu Meilleur joueur de l’année 2019

L’attaquant de Liverpool (élite anglaise) Sadio Mané est devenu le deuxième Sénégalais à remporter le titre de meilleur footballeur africain après El Hadji Diouf en 2001 et 2002.  

Une récompense méritée pour le leader d’attaque des Lions du Sénégal, qui était sur le podium des trois précédentes éditions. Sadio Mané est donc arrivé au sacre pas à pas.   Dix-huit ans après El Hadji Diouf, qu’il cite parmi ses repères, Mané, apprécié pour son humilité frisant la timidité, a décroché le Graal devant l’Algérien Riyad Mahrez et l’Egyptien Mohamed Salah.   Un sacre qui ressemble à une réponse du berger à la bergère, Salah ayant été couronné un an plus tôt à Dakar, sur les terres de Sadio Mané.    L’Egyptien n’est pas présent pour le triomphe de l’attaquant sénégalais, vainqueur de la Ligue des champions 2019 et finaliste de la Coupe d’Afrique des nations de la même année.  

Le natif de Bambaly, village situé dans le sud du Sénégal, entre dans l’histoire du football africain avec ce sacre.   « Avec ce titre, on devient le défenseur du football de son pays, mais aussi de l’ensemble du continent », a expliqué El Hadji Diouf.   L’ancien capitaine des Lions du Sénégal dit être d’autant plus heureux pour Sadio Mané que ce dernier « est parti de nulle part pour décrocher cette distinction ».   « Cela veut dire que c’est possible de partir de très loin, et c’est un exemple pour toute la jeunesse de notre pays », a commenté Diouf, qui a pris part à la cérémonie de remise des récompenses annuelles de la Confédération africaine de football, à Hurghada (Egypte).  

Ce sacre du leader technique des Lions du Sénégal avait été pronostiqué par un autre grand footballeur devenu entraîneur, le Français Alain Giresse, ancien sélectionneur du Sénégal (2013-2015).   En juillet dernier, lors d’un entretien avec l’APS, Giresse avait rappelé que Mané n’était pas loin du niveau qui ferait de lui un Ballon d’or africain.   Mais en décrochant cette récompense, l’attaquant sénégalais confirme que le seul talent ne suffit pas.   De Génération Foot à Liverpool en passant par le FC Metz (France), les Red Bulls Salzburg (Autriche) et Southampton (Angleterre), il a dû construire sa carrière brique après brique.   Le technicien français Arsène Wenger le rappelait d’ailleurs aux médias, lundi, en relevant que Sadio Mané « est un vrai champion ».  

« Tous les ans, il va à un niveau beaucoup plus élevé. Tous les ans, il devient beaucoup plus meilleur, c’est rare de voir des joueurs qui ont cette constance dans la motivation », a constaté l’emblématique ex-entraîneur d’Arsenal.  

Après avoir été classé quatrième au Ballon d’or France Football, Sadio Mané commence bien la nouvelle décennie pour le football sénégalais avec ce titre de meilleur footballeur africain de l’année 2019, après avoir été meilleur buteur ex aequo de la Premier League, la saison dernière, sans compter le « Onze d’or » dont il fait partie pour la même saison.

Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...