Célébration des 50 ans de coopération belgo-sénégalaise : un bilan probant de la visite officielle SEM Charles Michel au Sénégal

Le  premier Ministre fédéral du Royaume de Belgique, SEM Charles Michel a effectué visite officielle au Sénégal, du 28 février au 02 mars 2018, accompagné du vice-premier ministre, ministre de la coopération,   Alexander de Croo, ainsi que d’une importante délégation. Cette   visite intervenant, à l’occasion de la célébration de l’anniversaire des 50 ans de coopération belgo-sénégalaise, a été marquée par des entretiens politiques, une revue de la coopération bilatérale, une évaluation de projets financés par la Belgique, la signature d’accords de partenariat. Un bilan probant s’est réjoui Son Excellence Amadou Diop, Ambassadeur du Sénégal en Belgique, dans une note d’information envoyée à notre rédaction.

Après  sa visite au japon pour la zone Asie, la Russie, en Europe de l’est, le  premier ministre belge, SEM Charles Michel a effectué un déplacememnt au Sénégal. Les entretiens au sommet avec le chef de l’Etat, SEM Macky Sall,  sont la dixième rencontre après quatre en Belgique, deux à New-York, une à la valette, une à Dakar en marge du sommet de la francophonie, une à Abidjan. Ces rencontres ont été une occasion privilégiée de magnifier, entre les deux pays, les relations d’amitié forte, de solidarité agissante sur le terreau fidèle aux valeurs de paix, de liberté, de démocratie, de justice, de droits de l’homme et d’Etat de droit ; donner un nouvel élan au partenariat fécond entre les deux pays, le Sénégal faisant partie des 14 partenaires au monde, de la Belgique en matière de coopération au développement.

La revue globale de la coopération avec le premier ministre, SEM Muhamad Boun Abdallah Dionne au cours d’une séance de travail élargie, entre autres,  aux ministres des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur, de l’agriculture, de la santé, du commerce, du budget a permis de dégager les axes prioritaires du plan Sénégal émergent ; l’impact des projets de concentration dans les secteurs de la sante, de l’eau, de l’agriculture, de l’entreprenariat durable dans les régions du bassin arachidier, dans le centre ouest ; les importants chantiers des secteurs prives notamment dans les domaines des infrastructures portuaires, aéroportuaires, du bâtiment, de l’énergie, du tourisme, de l’agro-alimentaire ; procéder à la signature d’une nouvelle convention générale de coopération, à l’occasion, par le vice-premier ministre, ministre de la coopération, SEM Alexander de Croo et le ministre des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur, SEM Sidiki Kaba.

Dans cette dynamique, il a été décidé de la tenue de la commission mixte, le 14 mai 2018 a Dakar, occasion au cours de laquelle sera signe le nouveau programme indicatif de coopération (pic).

Dans cet esprit, la proposition du futur programme gouvernemental 2018-2022 disposera d’une enveloppe totale de 40 millions d’euros (trois interventions : promotion de l’entreprenariat durable et création d’emplois 25 millions d’euros ; sante 10 millions d’euros ; formations, études et expertises 5 millions d’euros).

En ce qui concerne les acteurs de la coopération non gouvernementale belge (cooperation indirecte), une enveloppe totale de 20 millions d’euros sur cinq ans a été retenue pour le Sénégal (programme de financement 2017-2021).

Les récents grands acquis du Sénégal avec la CTB/Enabel: 

Eau potable et assainissement : « Projet d’amélioration des Services d’Eau potable et d’Assainissement en Milieu Rural » (Pasepar ; 9.500.000 euros + 2.000.000 euros alloues par le grand-duché de Luxembourg dans le cadre d’une coopération déléguée). ce projet a démarré en janvier 2015 et se déroule dans le bassin arachidier. Date prévue de clôture : 25.11.2020. il s’agit de la dernière intervention sur le pic 2013-2017 qui est encore en cours d’exécution (Nb : cette intervention était identifiée en 2014).

Eau productive : « projet de bassins de rétention et de valorisation des forages » (barvafor ; 11.000.000 d’euros) ; à Thiès et de le bassin arachidier. Date de cloture : 30.09.2017

Sante  : « Programme d’Appui à l’Office et à la demande de Soins » (Paodes ; 16.000.000 d’euros), à Thiès et de la bassin arachidier. date de clôture : 04.11.2017.

Plus récemment Bio a accordé des prêts a la laiterie du berger (produits Dolima – Dakar Richard Toll – nord du Sénégal), a la société de cultures légumières (production et exportation de légumes –Saint Louis) et a la société de distribution de matériel avicole (Sedima – intrants pour la production de volailles – Dakar).

Visites de projets : la visite du premier ministre belge a, également, été marquée le jeudi 1er mars par une descente sur le terrain pour apprécier des projets.

A  ce titre, messieurs Michel et de Croo ont effectué un déplacement à Ndoyéne où Enabel mène un projet hydraulique et d’agriculture biologique en association avec les acteurs locaux et les Ong belges « autre terre » et « broederlijk delen». Ils ont ensuite visité la Centrale Solaire de « Ten Merina », qui a bénéficié d’un prêt de 16 millions d’euros accordé par la société Bio.

La visite du premier ministre belge au Sénégal a, par ailleurs, revêtu un important volet économique avec la signature, en sa présence d’un accord de partenariat entre les directeurs des ports d’Anvers et de Dakar, suivie d’un lunch avec le milieu des affaires belge.

Cette cérémonie a été précédée par la visite des installations portuaires de Sea-Invest, société belge qui a réalisé d’importants investissements au port de Dakar.

A  la fin de cette visite, le premier ministre Charles Michel a exprimé sa grande satisfaction pour la réussite de cette visite empreinte du sceau d’un accueil chaleureux, d’une hospitalité généreuse, reçu à deux reprises par le chef de l’Etat malgré son agenda particulièrement charge, élevé au rang de grand officier de l’Ordre National du Lion, de la délicatesse des gestes (accueilli, hébergé, invité à dîner, gratifié de cadeaux par le premier ministre), d’entretiens et de séances de travail fructueux.

C’est dire l’impression extrêmement positive laissée par le Sénégal, un pays qui émerge, qui gagne à l’image du symbole fort de l’échange avec le chef de l’Etat de maillots des deux équipes nationales de football en orbite pour le mondial.

Au  demeurant, les presses des deux pays, belge et sénégalaise, qui ont fortement médiatisée cette visite a  largement fait écho de ce modèle sénégalais, à suivre, en Afrique, comme l’a si bien titre « le soir », le plus grand journal du pays dans son Edition du lundi 11 mars 2018.

Makha Niang et Jamil Thiam, wabitimrew.net

 

 

Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...