Chérif Diouf de Ndawi Askan Wi Amériques, porte-étendard des préoccupations de la diaspora sénégalaise

Candidat de la coalition Ndawi Askan Wi dans le département des Amériques (Canada, USA et Océanie), Amadou Chérif DIOUF indique ne pas avoir peur des machines électorales que sont Benno, Taxawu et Manko.

Pour lui, il faut compter sur la notoriété d’Ousmane SONKO  pour faire triompher aux prochaines élections législatives.

«Notre force réside d’abord dans la crédibilité de notre leader, contrairement à la plupart des chefs de partis politiques, principalement les plus connus, qui ont, d’une façon ou d’une autre, comme ministre ou comme président de la République, eu à étaler leurs limites dans la gestion étatique. S’ils disposaient des capacités morales et techniques de sortir le Sénégal du gouffre dans lequel il est depuis notre indépendance, ils l’auraient fait, car ils ont eu la pleine possibilité de nous prouver cela », déclare Amadou Chérif DIOUF, dans un entretien avec le site «espritcitoyen ».

Seulement, « l’émigré » ne fait d’Ousmane SONKO la seule force en mesure de leur faire gagner le scrutin. Selon lui, «la nouveauté du discours basée sur l’éthique, la morale, le patriotisme et le don de soi pour la patrie » peut leur faire gagner les élections. «Ce ne sont pas juste de grandes formules que nous répétons, comme le font d’autres politiciens, cela fait partie de notre ADN politique et se reflète dans notre vécu quotidien », indique-t-il.

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...