Chienlit à l’assemblée nationale : Moustapha Niasse doit rendre des comptes au Peuple sénégalais

niasseLe  sénégalais a marre du comportement puéril des députés qu’il  a pourtant élus. Pas tous, mais la plus grande majorité a choisi de biaiser sa mission première qui est d’être le porte-voix du peuple. Prébendes, clans, pratiques occultes, des députés «samba mbayaaneurs» comme l’atteste le ministre de la Femme, de l’Enfant et de l’Entreprenariat féminin Mariama Sarr et autres comportements irresponsables sont le lot quotidien de ces élus… par le peuple.

Cette assemblée nationale, nonobstant d’être la plus nulle de l’histoire politique du pays, abrite, à quelques exceptions près, un conglomérat d’hommes et de femmes « arrivistes » qui font honte aux sénégalais. Mais, bon nombre d’entre pensent sans ambages que l’hémicycle est géré à l’image de son président Moustapha Niasse, jugé « intolérant », « revanchard » et incapable de d’imposer un charisme quelconque. C’est pourquoi, il a bien intérêt à se ressaisir lui-même et taper la main sur la table comme il l’a d’ailleurs fait ce vendredi. Parce que lui-même doit des comptes au peuple sénégalais. L’on se demande comment allait-il gérer ce pays s’il était élu président de la République ? Sa gestion de l’assemblée est chaotique et intolérable.

En tout état de cause, cette majorité parlementaire de Macky Sall doit être « foutue dehors » aux prochaines échéances comme le peuple l’avait fait pour clouer Wade et ses sbires.
www.wabitimrew.net 

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...