Chronique d’un procureur à la camisole marron beige. Dr Seck Mamadou Cadre Libéral – Paris Fédération PDS France

PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE OU PRO CIREUR DE L’ALLIANCE POUR LE REPUBLIQUE

Chronique d’un procureur à la camisole marron beige

 Le grand comédien COLUCHE disait que :

 « Il existe  2 types d’avocats : ceux qui connaissent bien la loi et des avocats qui connaissent bien le juge »

Mr Bassirou Gueye, n’est pas procureur de la république qui veut !

Mr le procureur, apparemment vous connaissez bien le MACKY !

Votre sortie lamentable et pathétique nous ramène à se poser aux questions suivantes : si les sénégalais assistaient à une conférence de presse de leur procureur de la république ou plutôt à un compte rendu à la presse de la réunion du secrétariat exécutif de l’APR par un pro cireur de la république ?

Mr le procureur, tous les juristes sérieux savent et attestent que vous avez violé le secret de l’instruction par vos détails suspects. Ne dit-on pas souvent que le diable est dans le détail ? Et qu’il ne restait plus qu’à transmettre les dossiers de votre liste triée sur le volet au « juge d’instruction » Moustapha cissé Lô pour exécuter cyniquement les adversaires politique redoutables du Macky !

Toutefois, aucun réalisateur sérieux d’Hollywood n’aurait pu imaginé ou ne s’attendait à un tel scénario digne d’un thriller judiciaire.

Là vous nous avez servi la plus grande série télé judiciaire que les sénégalais n’ont jamais vu à l’image de « RIROU TRIBUNAL » de la 2Stv !

Vous vous servez de votre posture de manipulé pour menacer tout un peuple dont, semble t-il, vous en êtes leur futur bourreau au lieu d’en être leur serviteur.

L’on comprend mieux pourquoi des dignes juges du conseil supérieur de la magistrature démissionnent en cascade pour ne pas assister à l’assassinat en direct de leur corpus par un sale régime d’incompétents, aux mains des brêles.

De tous les rapports des corps de contrôle de l´état depuis 2012, seul le dossier de Khalifa sall a été transmis au procureur de la « république ». Le dossier imaginaire et arbitraire de Karim Wade, je n’en parle même pas, car victime d’un tragédie-comédie judiciaire ayant abouti à son exil de forcé avec, en partie, votre bénédiction.
Tous les autres dossiers de délinquances financières, dont l’empilement est plus haut que la tour de Babel, concernent des membres de la famille du président, des amis, des membres de l’APR, de Benno, des transhumants du président et sont tous protégés par le fameux coude bienveillant et partisan du président.
Que ceux qui disent que le dossier n´est pas politique me disent pourquoi on laisse Alioune Pétrotim Sall et le directeur du COUD, entre autres, pour ne punir que les adversaires politiques de Macky.

Mr le procureur, la réussite de votre spectacle ne doit pas vous amenez à menacer la République. Si vous voulez nous vendre le futur programme de la peur de Macky pour un impossible 2 éme mandat, nous ne sommes pas preneur.

Davila Nicola Gomez disait que : « L’âme cultivée, c’est celle où le vacarme des vivants n ‘étouffe pas la musique des morts »

Vous venez d’enfoncer, comme un croque-mort, le dernier clou du cercueil de notre République, de notre liberté d’opinion et vous voulez, Mr le procureur, nous enterrer aux cimetières des autocrates patentés du Macky !

Le problème, Mr le procureur, c’est que vous êtes à l‘image d’un chevalier déjà ou presque morts que Macky fait monter sur un cheval avec son armure et qu’il vous dirige contre l’ennemi pour leur faire peur sauf que Macky oublie que son chevalier est déjà mort  et que lui, son sort sera scellé par le peuple qu’il s’emploie à menacer à volonté en leur confisquant leur liberté d’opinion et d’opposition en nous servant en contre partie mensonge, spoliation et carence.

En ce moment là, il saura que YALLA moyy KARIM.

Dr Seck Mamadou

Cadre Libéral – Paris

Fédération PDS France

 

 

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...