Coopération Sénégalo-Mauritanienne : Les pêcheurs sénégalais autorisés à pêcher dans les eaux mauritaniennes

Le président de la République du Sénégal après son séjour en Mauritanie, a signé avec son homologue mauritanien des accords de coopération dans les domaines de la justice, de l’environnement, de l’équipement, des transports et de la pêche.

Le véritable problème entre ces deux pays, c’est la pêche. C’est l’occasion de signer des accords gagnant-gagnant entre ces deux pays permettant aux pêcheurs de part et d’autre de pêcher dans les eaux voisines sans être inquiétés par la marine. C’est ainsi que le ministre de la pêche, Alioune Ndoye a signé un accord avec son homologue dans le domaine de la pêche et de la pisciculture. C’est pourquoi, la Mauritanie a octroyé des autorisations de pêche aux pêcheurs sénégalais dans les eaux territoriales mauritaniennes, l’un des plus importants dossiers de coopération entre les deux pays.

Dans le domaine de la pisciculture, la première expérience dans le domaine en Mauritanie date de 2005 dans le lac « FOUM GLEITA » grâce à 8000 poissons importés du Sénégal et à la coopération entre les experts mauritaniens et sénégalais.

Macky Sall est accompagné par une forte délégation de son gouvernement. C’est ainsi que parmi les accords signés figurent en grande partie des accords relatifs au domaine de la justice. Des accords signés par le ministre des  Affaires Étrangères, Aïssata Tall Sall.

Selon les médias mauritaniens consultés à Dakaractu, ces accords concernent la coopération judiciaire dans le domaine pénal, la coopération judiciaire dans les domaines civil et commercial et l’extradition de personnes recherchées dans les deux pays.

Les deux chefs d’État après les découvertes gazières dans les côtes des deux pays, ont jugé nécessaire de conjuguer leurs forces pour contrôler ces gisements. C’est ainsi qu’ils ont signé un accord de coopération dans le domaine de l’environnement et du développement durable, eu égard aux changements climatiques successifs dans la sous-région.

Le ministre des Transports pour sa part, a paraphé lui aussi avec son homologue mauritanien, un accord de coopération entre les deux pays dans le domaine du transport terrestre. 

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...