Coordonnatrice du Réseau des Enseignants APR de Thiès : Maty Senghor Béye sur les cas de tricherie, les locales de 2022 et la 3e candidature en 2024

Bitimrew Press Group s’est entretenu avec Maty Senghor Béye Mme Sow, Coordonnatrice réseau des enseignantes et enseignants APR de Thiès. Enseignante et éducatrice par vocation, cette Thiessoise de souche est aussi une actrice de développement réputée, impliquée dans les grandes causes qui intéressent au-delà de son parti, les enseignants et les populations de sa ville.

Dans cet entretien, elle relate avec brio le bilan des examens, les nombreux cas de fraudes (tricherie) relevés ces dernières semaines et les défis à relever au sein de l’école sénégalaise.

Sur les élections locales en vue dans la cité du Rail, Maty Senghor Béye prône la parité et la valorisation des femmes au poste de Maire dans les collectivités. Pour y parvenir, elles doivent continuer le combat sur tous les fronts pour s’imposer sur l’échiquier politique d’autant plus, laisse-t-elle filtrer en filigrane, qu’elles ont les compétences nécessaires pour administrer à bien les collectivités locales.

Sur la possibilité d’une troisième candidature du président Macky Sall en 2024, la responsable apériste ne tergiverse aucunement. Au contraire, selon elle, son leader peut bel et bien être candidat à sa propre succession si l’on se réfère aux dispositions de l’actuelle Constitution.

Titulaire d’un Master Recherche en Droit public à l’UCAD et Présidente « Ande » Alliance Nationale pour un Développement  Endogène, Madame Sow  Maty Sengor Bèye incarne le leadership fort au féminin, compétent et engagé, dans la cause des enseignantes et enseignants mais aussi dans la défense des femmes dans l’espace public.

Entretien réalisé par Alé Ndaw et J. Thiam

Caméra : Oumar Hanne

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...