COVID-19 / Pr Souleymane Mboup, Président fondateur Iressef : « Ce qui rend le variant Delta plus contagieux que les autres… »

À l’instar de beaucoup de pays, le Sénégal fait face à une troisième vague du coronavirus causée par le variant Delta. Cette souche apparue pour la première fois en Inde est en train de donner du grain à moudre aussi bien aux populations qu’au personnel soignant en raison de sa contagiosité.

Cependant, ce qui était un mystère pour les scientifiques par rapport à la rapidité de la propagation a été percé. « On a mieux compris les mécanismes qui permettent la propagation de ce variant Delta », a déclaré le professeur Souleymane Mboup en marge du lancement de la formation sur la résistance antimicrobienne accueillie par l’Institut de recherche en santé, de surveillance épidémiologique et de formation (IRESSEF).

Selon le scientifique sénégalais, le premier facteur est la mutation qui permet au variant Delta d’infecter plus facilement les cellules humaines. Le deuxième qui a été découvert a un lien avec le temps d’incubation qui passe de 6 à 4 jours pour le variant Delta. « C’est une moyenne de 4 jours pour le Variant Delta », révèle le virologue sénégalais qui a découvert le VIH 2.

Last but not least,  la charge virale produite par le variant indien est 1.200 fois plus importante que celle de la souche d’origine.

Le Professeur Mboup a rappelé qu’actuellement, 70% des nouvelles infections sont dues au variant Delta.

Le Sénégal a déclaré 68.920 cas positifs au coronavirus, dont 52.014 guéris. Les décès dus à la Covid-19 s’élèvent officiellement à 1.545. Plus d’un million de personnes ont été vaccinées contre le coronavirus.

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...