Criminalisation du viol et de la pédophilie : L’ASSOCIATION J-GEN EXIGE LE VOTE DE SA LOI …

Le vote de la loi sur la criminalisation du viol et de la pédophilie est vivement attendu par l’association J-GEN. Le taux de prévalence des violences faites aux femmes et aux filles avoisine les 40% au Sénégal. Les régions de Diourbel, Kolda et Tambacounda se révèlent les plus affectées par ce fléau.

La nécessité de prendre des mesures sévères est d’urgence. D’où le plaidoyer de l’association J-GEN en collaboration avec le gouvernement du Sénégal, le parlement, des acteurs de la société civile ainsi que des professionnels du droit qui se sont réunis en ce début de semaine pour se pencher sur la modification apportée à la loi 65-60 du 21 Juillet 1960 portant sur le code pénal, chapitres sur le viol et la pédophilie ainsi que les sanctions y afférents. Une initiative de l’association JGEN qui s’est alliée avec ONE campaign pour défendre la cause des couches vulnérables. En effet, ils comptent s’assurer que les différentes parties prenantes s’approprient clairement du nouveau projet de loi et en saisissent les termes pour punir sévèrement ces actes qui vont au delà d’un délit, plutôt un crime .

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Whatsapp
Whatsapp
Cliquer juste pour partager ...