David Duke, ancien leader du Ku Klux Klan, n’a pas de mots assez élogieux pour Marine Le Pen

Pendant toute la campagne présidentielle américaine, il avait été un soutien acharné de Donald Trump. Et comme beaucoup de partisans du milliardaire, il mise désormais, outre-Atlantique, sur une victoire de Marine Le Pen en France. Ancien leader de l’organisation suprémaciste blanche Ku Klux Klan (KKK), David Duke multiplie depuis quelques jours les tweets élogieux à l’égard de la présidente du Front national.

« Marine Le Pen pourrait faire exploser l’Union européenne, et la peur commence à se voir », se réjouit-il samedi dernier en partageant un montage montrant l’eurodéputée grimée en « Pepe », mascotte de la cyber-extrême droite américaine. Puis mercredi, un autre montage au sommet du kitsch, où Marine Le Pen, couronnée d’une auréole de sainte, prend la place de Jeanne-d’Arc.

Quelques heures plus tard, à un internaute qui lui demande son opinion sur la candidate française, il répond en ces termes : « Son père [Jean-Marie Le Pen] est un grand homme, un vrai patriote. Il a élevé une femme forte et intelligente, qui a compris comment se jouait la politique au XXIe siècle ».

Le suprémaciste, battu aux élections sénatoriales en Louisiane en novembre, estime notamment que les Etats-Unis sont « occupés par des juifs qui contrôlent les médias et la banque ». Négationniste notoire, il déclare qu’un « génocide » est mené contre le peuple européen et notamment français au nom du métissage.

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Whatsapp
Whatsapp
Cliquer juste pour partager ...