Décès de trois compatriotes en Italie cette semaine : le rapatriement des corps pose problème

ibrahima mbaye
Ibrahima Mbaye

Lorsqu’un compatriote décède à l’étranger, c’est tout un problème pour faire face au rapatriement du corps. Et ceci est valable partout dans le monde. Quel appui devrait apporter l’Etat du Sénégal face à ce goulot d’étranglement qui tenaille les sénégalais de la diaspora y compris leurs familles ? C’est toute la question. Pendant ce temps, il faudra compter sur la solidarité mutuelle.

L’on nous a  informé cette semaine les décès de trois « modou modou » établis en Italie. Il s’agit de Talla Seck, 56 ans, mort asphyxie, de Dame Diagne, 59 ans, décédé à l’hôpital de Brescia mais également  le décès brutal d’Ibrahima Mbaye, âgé à 41 ans à Potenza à la suite d’une courte maladie. Pour tous ces cas, le problème de rapatriement des corps s’est posé et il a fallu recourir à des actions de solidarité  pour récolter le montant requis. Souvent,  ce sont les compatriotes et des bonnes volontés qui se mobilisent pour essayer de trouver l’argent nécessaire pour aider les familles.

 

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...