DELITOON, 1er succès français pour la bande dessinée sur écrans

2017 aura été l’année de la croissance pour delitoon avec bientôt 150 000 inscrits et 40 000 applications installées.  Bien au-delà des performances chiffrées, delitoon s’inscrit dans le
quotidien d’une jeunesse avide de lectures variées, sensible à la fraîcheur des séries proposées et la parfaite harmonie de la lecture dans leurs smartphones.

Delitoon rassemble des lecteurs de tous les horizons, hommes et femmes. Âgés de 16 à 34 ans, ils inventent avec delitoon une nouvelle manière de lire en ligne de la bande dessinée qu’ils nomment spontanément « manga ». Abolition des frontières et des formats mais aussi des lieux et des heures
de lecture, delitoon accompagne ses lecteurs là et où ils le souhaitent

UN PROJET INNOVANT, UNE VISION D’ÉDITEUR

Delitoon est né dès 2011 par la volonté de Didier Borg, éditeur et dénicheur de talents tels que Bastien Vivès (Une sœur, Polina, Lastman). Il est convaincu que la bande dessinée passera, par une
mutation numérique positive. Il découvre dès 2008 le webtoon, format initié en Corée, qui s’impose alors en Asie. Au-delà du format, c’est tout un écosystème éditorial et technique qui se développe alors. Le webtoon permet de réinventer les métiers de la création et de l’édition en les rapprochant de ceux de la production audiovisuelle et de l’animation. Il ne faut pas transformer la bande dessinée pour la rendre numérique, mais créer pour les écrans

UN PROJET INNOVANT,UNE VISION D’ÉDITEUR

Si delitoon affiche une majorité de contenus venus d’Asie (Corée, Chine, Japon), la création fait partie intégrante de sa démarche. Delitoon s’appuie sur Wosmu, société d’édition créée à cet effet : c’est l’ensemble de la chaîne éditoriale qui est maîtrisée, de la création, à la diffusion.
Après avoir initié la série Lastman en collaboration avec les éditions Casterman, Didier Borg reprend le chemin de l’édition avec des auteurs français et demain européens, refusant toute frontière géographique pour les futures créations.

La signature d’un accord de collaboration avec le Webtoon Center de Busan (Corée du Sud), permettra de développer la fibre webtoon d’une nouvelle génération d’auteurs. Une première auteure intégre le programme dès décembre 2017 : Raphaëlle Marx (RafChan) avec un projet de série développé sous l’œil bienveillant de Balak (Lastman, Les Kassos).

UN ÉDITEUR SANS FRONTIÈRES

Les lecteurs de delitoon le disent tous les jours. Ils aiment découvrir et lire sur delitoon, mais ne perdent pas le livre de vue pour autant : ils seront très heureux de posséder un jour les livres issus des meilleures séries diffusées en ligne. Delitoon démontre la parfaite symbiose entre numérique et papier. Loin de s’opposer au livre ou de le remplacer, delitoon propose des titres en première exclusivité sur tous les formats. Le modèle porté par la Corée du sud a déjà conquis des millions de lecteurs dans le monde et s’attache à sortir des frontières asiatiques notamment par le développement de plateformes sur le sol américain, avec des acteurs tels que Lezhin Comics, Line ou encore Tapas… Delitoon s ‘inscrit pleinement dans cette dynamique à l’échelle mondiale et se différencie des services basiques de vente de pdf en ligne.

UN MARCHÉ COMPLÉMENTAIRE AU LIVRE

Comme le font déjà certains auteurs avec leurs blogs, le webtoon apporte un éclairage sur des récits, ouvre les portes à des lecteurs de plus en plus nombreux, qui par la suite souhaiteront collectionner et posséder les œuvres dans un autre format. Dans ce nouveau contexte, l’édition primaire est numérique.

L’international et l’audiovisuel pour terrains de croissance Delitoon porte avec ses partenaires le premier projet de plateforme d’édition européenne de bande dessinée. Alors que les maisons d’édition classiques s’arrêtent traditionnellement aux frontières géographiques et
linguistiques, delitoon traduira prochainement son application et ses séries en différentes langues, dont    l’allemand dès 2018.  Le développement et le déploiement en Europe se fera
par l’ouverture du capital de la société Wosmu à de nouveaux partenaires issus du monde de l’entertainment et fortement ouverts à l’international. Au-delà des questions de territoires et de traductions, l’intention de delitoon est d’exporter ses séries créées en Europe, vers les marchés asiatiques pour bénéficier des formidables effets de levier que comportent ces nouveaux marchés.

 

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...