Des députés pour la Diaspora, la grande arnaque selon le député Me El hadj Diouf

Face à Ndèye Fatou Ndiaye Mbacké, le secrétaire général du PTP est revenu très largement sur la crise gambienne, sur les remous au PS et sur d’autres questions d’actualité telles que la loi portant création de députés pour la diaspora. Sur ce point, si l’augmentation du nombre de députés à la prochaine législature ne dérange nullement le leader du PTP, l’honorable député Me El hadj Diouf, est totalement contre « l’appellation député de la diaspora » qui selon lui pose problème. En effet, «  dans la constitution il est clairement stipulé que le DÉPUTÉ est un élu du peuple, il est le digne représentant du peuple dans sa globalité, il ne saurait exister de députés de la diaspora». Selon lui toujours, « c’est de l’escroquerie politique, de l’arnaque, c’est comme la loi sur la parité, elle est faite pour plaire une clientèle politique d’autant plus qu’il y a des députés résidant à l’étranger qui siègent à l’assemblée, ils  sont inscrits sur les listes par les politiques et ils sont députés du peuple et pas de la diaspora. Augmentons le nombre de député de cinquante s’il le faut, mais ne divisons pas le peuple…»

DAKARACTU

 

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...