Deux enfants migrants sont morts en détention aux États-Unis

Un garçon guatémaltèque détenu par les autorités américaines est mort, mardi 25 décembre, dans un hôpital de l’Etat du Nouveau-Mexique, ont annoncé les gardes-frontières. L’enfant, âgé de 8 ans et détenu par le service des douanes et de la protection des frontières (CBP), avait été « transféré immédiatement » lundi avec son père vers une structure hospitalière après avoir montré « des signes de maladie possible », d’après un communiqué du CBF.

L’équipe médicale a d’abord diagnostiqué un « simple rhume » mais le petit garçon a ensuite eu une poussée de fièvre, ont précisé les autorités. Gardé en observation pendant une heure et demie, il est sorti de l’hôpital, avec des médicaments prescrits.

« Le soir du 24 décembre, l’enfant a souffert de nausée et de vomissement et a été transféré à nouveau » au centre médical, sans que l’on sache quelles étaient les conditions de détention de l’enfant et de son père. « L’enfant est décédé peu après minuit, le 25 décembre », a ajouté le CBP, précisant que « la cause officielle de la mort de l’enfant n’est pas connue » et assurant qu’un « examen indépendant et approfondi des circonstances » du décès serait fait.

Les autorités américaines ont également précisé que le gouvernement du Guatemala avait été prévenu et qu’il se rapprochait en ce moment « du père et de tout membre de la famille au Guatemala ».

Selon nos sources, le ministère guatémaltèque des Affaires étrangères a déclaré que son consul à Phoenix cherchait à interroger le père du garçon, à qui il s’est engagé à fournir toute l’assistance et la protection consulaires nécessaires. Le ministère a indiqué qu’il avait également demandé les rapports médicaux afin de clarifier la cause du décès. Selon le ministère, le garçon et son père sont entrés aux États-Unis via El Paso (Texas) le 18 décembre et ont été transférés à un poste de patrouille des frontières à Alamogordo le 23 décembre.

Nd.Aita Diop/Bitimrew.net

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...