DIASPORA : La reconnaissance posthume d’une ville italienne à un Sénégalais

Après le sinistre acte de Ousseynou Sy, l’Italie semble s’être réconciliée avec le Sénégal. Une stèle de la place publique d’une ville près de Milan porte désormais le nom d’un Sénégalais disparu, il y a deux ans.

Par une plaque commémorative à son nom sur sa place publique, la commune de Cavenago di Brianza, à 20 kilomètres de Milan, a honoré, samedi 6 avril, le Sénégalais Nar Nguer pour « service civil rendu à la ville à travers des actes de citoyenneté ».

« Nar Nguer, disparu en 2016, vivait dans cette ville du nord de l’Italie où il était bien intégré et très investi dans la promotion de la citoyenneté », informe Baye Diouf, un Sénégalais installé à Milan et très investi dans la vie associative. Sur la plaque commémorative, il y est inscrit « Khassida Nar ». L’explication est simple : « le Sénégalais était connu pour faire également la promotion des poèmes de Serigne Touba d’où l’origine de son sobriquet Khassida Nar », poursuit Baye Diouf. Ainsi la cérémonie d’hommage posthume a débuté par des chants et des récitations de Khassida en présence des autorités municipales italiennes. Le ministre conseiller Lamine Cissé représentant Son Excellence M.Saliou Diouf, l’ambassadeur à Rome, avait fait le déplacement.

Sur la plaque dédiée à Nar Nguer, on peut y lire le texte suivant : « l’estime et l’affection de Cavenago comme exemple d’intégration. Nar fait partie de nous « . Cet hommage est signé par l’administration communale et la citoyenneté de la ville.

Après la prise en otages de Ousseynou Sy en mars, cette reconnaissance posthume décernée à un Sénégalais est une bonne nouvelle pour la diaspora sénégalaise en Italie. « C’est comme si la commune de Cavenago voulait démentir l’image négative et généralisatrice que certaines personnes voulaient coller à notre communauté », se réjouit Baye Diouf. Moussa DIOP

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...