Diaspora : Via le fonds Janngo Capital, l’entrepreneuse sénégalaise Fatoumata Bâ mobilise 60 millions d’euros pour aider des startups africaines

Après avoir reçu un premier soutien de la Banque européenne d’investissement chiffré à 12,5 millions d’euros, l’entrepreneuse sénégalaise Fatoumata Bâ, dont les locaux sont à Abidjan, est en chemin vers son objectif de lever 60 millions d’euros pour accompagner 20 à 25 startups africaines durant les dix prochaines années.

Fatoumata Bâ vient d’avoir une rencontre avec la Banque européenne d’investissement (BEI) qui s’engage à investir 12,5 millions d’euros dans le capital de Janngo Capital. Elle qui avait précédemment lancé la filiale de Jumia en Côte d’Ivoire et dirigé celle de Lagos, explique qu’un nouvel investisseur pour son fonds est attendu pour début 2020. Ce sera ainsi la troisième implication publique dans le projet Janngo Capital, après celle de la BEI, et la levée en mai 2018 d’un million d’euros.

À travers cet investissement, Fatoumata Bâ envisage de soutenir financièrement et stratégiquement des PME et start-up ayant pour vocation de participer au développement socio-économique du continent (e-commerce, santé, éducation, médias, logistique, fintech…), notamment en Afrique de l’Ouest. Elle refuse toute limitation de langue ou de région et fixe aussi l’objectif que la moitié des financements soit adressée à des entités portées ou dirigées par les femmes.

L’entrepreneuse annonce qu’elle financera notamment des projets en phase d’amorçage, avec des tickets modestes de 50 000 euros, ou plus.

Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...