Donald Trump est arrivé à la Maison Blanche (direct vidéo)


Barack et Michelle Obama ont accueilli vendredi matin Donald et Melania Trump à la Maison blanche avant que le 45e président des Etats-Unis n’aille prêter serment au Capitole, une scène qui a donné lieu à un petit flou protocolaire.

 

« Monsieur le président élu, comment allez-vous? », a lancé Barack Obama à son successeur en lui serrant la main lors de son arrivée, sur le perron de la résidence exécutive. Melania Trump et Michelle Obama se sont fait la bise et la future Première dame a tendu un cadeau à son hôte, une assez grande boîte aux couleurs du très célèbre joaillier new-yorkais Tiffany & Co.

Protocole
Cela a toutefois immédiatement posé un problème de protocole car il n’y avait personne pour prendre la boîte des mains de Michelle Obama. Les deux Marines de garde sur le perron de la Maison Blanche doivent en effet rester au garde à vous et ne pouvaient pas aider la Première dame. Barack Obama est alors intervenu, s’est saisi de la boîte et l’a apportée dans le vestibule à l’intérieur de la Maison Blanche.

Tasse de thé
Selon le programme officiel, Donald et Melania Trump devaient partager un thé avec Barack et Michelle Obama dans la « Blue Room », l’un des salons de la Maison Blanche, avant de se rendre ensemble dans le même cortège au Capitole où, après avoir juré solennellement « de remplir fidèlement les fonctions de président », le magnat de l’immobilier prononcera un discours.

Journée d’investiture
Donald J. Trump a entamé vendredi le rituel qui culminera avec sa prestation de serment sur les marches du Capitole, au coeur de Washington, pour succéder à Barack Obama comme 45e président des Etats-Unis, incroyable épilogue d’une campagne anti-élites qui a pris tout le monde à revers. « Tout commence aujourd’hui! », a lancé le magnat de l’immobilier dès le lever du jour sur Twitter. « LE MOUVEMENT CONTINUE, LE TRAVAIL COMMENCE ! ».

Inquiétude
A 70 ans, sans la moindre expérience politique, diplomatique ou militaire, le milliardaire s’apprête à prendre les rênes de la première puissance mondiale sous le regard inquiet des alliés des Etats-Unis, échaudés par ses déclarations tonitruantes, parfois contradictoires.

Prestation de serment
« Je jure solennellement de remplir fidèlement les fonctions de président des Etats-Unis, et, dans toute la mesure de mes moyens, de sauvegarder, protéger et défendre la Constitution des Etats-Unis »: peu avant midi (17H00 GMT), l’homme d’affaires prêtera serment, comme l’ont fait avant lui George Washington, Franklin D. Roosevelt ou encore John F. Kennedy.

Deux Bibles
Il a choisi pour ce faire deux Bibles: la sienne, qui lui a été offerte par sa mère en 1955, et celle d’Abraham Lincoln, sauveur de l’Union, également utilisée par Barack Obama il y a quatre ans.

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...