Éliminatoires de la Coupe du monde 2018, zone Afrique : défi pas compliqué pour le Sénégal

equipe-nationale-senegalOrganisé au Caire, le tirage au sort du 3e et dernier tour des éliminatoires de la zone Afrique a débouché ce vendredi sur des groupes relevés et de superbes affiches. Avec en point d’orgue un groupe B terrible pour les Fennecs, numéros un du continent.

L’Algérie a été bien servie. El-Khedra, huitième de finaliste de la dernière Coupe du monde au Brésil face à l’Allemagne future vainqueur, devra batailler ferme contre d’autres habitués du Mondial, le Cameroun et le Nigeria, sans oublier la Zambie, pour espérer disputer sa cinquième phase finale en 2018. Le successeur de Christian Gourcuff est attendu, mais il peut envisager un grand bonheur, avec la génération Mahrez-Brahimi-Slimani.

La cérémonie du tirage, qui était animée par Hani Ramzy, l’ancien libero des Pharaons d’Égypte, a offert au pays hôte un tirage plutôt favorable avec l’Ouganda et le Congo de Pierre Lechantre. Le seul obstacle majeur pour les hommes de Hector Cuper sera constitué par le Ghana, tête de série du groupe E. En 2013, les Black Stars avaient écarté les Pharaons 6-1 lors d’un match de barrage entré dans l’histoire. Il y aura donc de la revanche dans l’air, et les Égyptiens, conduits par leurs leaders Mohamed El-Neni (Arsenal) et Mohamed Salah (Roma) rêvent déjà d’un retour en Coupe du monde, eux qui ne l’ont plus disputée depuis 1990.

Difficile défi pour le Sénégal aussi

Parmi les sélectionneurs présents et outre Hector Cuper, Henri Kasperczak et sa Tunisie devront se défaire de la RD Congo de Florent Ibenge, troisième de la dernière CAN et récente vainqueur du CHAN. La Guinée post Luis Fernandez, éliminée de la course à la CAN 2017, jouera les juges de paix dans ce groupe.

Aliou Cissé, lui aussi présent, n’a pas forcément souri en découvrant que ses Lions de la Teranga, mondialistes en 2002, devront écarter le voisin cap-verdien, mais aussi le Burkina Faso et l’Afsud, pour disputer le tournoi russe. Le défi est à la taille de la génération promue par Aliou.

Rendez-vous dès octobre !

Enfin, Hervé Renard et le Maroc ont également hérité d’un groupe francophone et très relevé avec le Gabon et le Mali. Trois sélectionneurs français (Giresse avec le Mali, Dussuyer et les Ivoiriens, Renard et le Maroc) pour une place, voilà qui promet des duels de qualité. Et des retrouvailles émouvantes entre les Éléphants et celui qui les a conduits à la victoire finale à la CAN 2015.

Les équipes s’affronteront selon une formule Championnat en aller-retour au cours de six journées programmées les 3 octobre 2016, 7 novembre 2016, 28 août 2017, 2 septembre 2017, 2 octobre 2017 et 17 novembre 2017.

Les groupes

A
Libye, Guinée, RD Congo, Tunisie
B
Zambie, Cameroun, Nigeria, AlgérieC
Gabon, Maroc, Mali, Côte-d’Ivoire

D
Burkina Faso, Afrique du Sud, Cap Vert, Sénégal

E
Ouganda, Congo, Egypte, Ghana

Frank Simon
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...