En Allemagne, Angela Merkel candidate à un quatrième mandat de chancelière

1444645619_9285Selon la presse allemande, Mme Merkel a annoncé à son parti, la CDU, qu’elle se représenterait pour être élue à sa tête.

Angela Merkel a annoncé à son parti conservateur (CDU), dimanche 20 novembre, qu’elle serait candidate à un quatrième mandat de chancelière lors des élections législatives de 2017, selon l’agence de presse allemande DPA, qui cite des sources proches du parti.

Mme Merkel, 62 ans, a dit aux autres dirigeants du mouvement réunis à Berlin qu’elle ambitionnait à la fois d’être réélue à la présidence de la CDU lors d’un congrès en décembre, puis de se porter candidate à nouveau pour la chancellerie lors des législatives, selon ces sources. Plusieurs autres médias allemands, notamment le quotidien Bild et l’agence de presse DPA, ont aussi fait état d’une telle annonce lors de la réunion.

Une popularité qui repart à la hausse

Mme Merkel est au pouvoir depuis 2005 en Allemagne. Après avoir vu sa popularité chuter tout au long de l’année et son parti multiplier les revers électoraux du fait des critiques contre sa politique d’immigration généreuse, elle est récemment remontée dans les sondages.

Le ralentissement du flux d’arrivée de réfugiés dans le pays et surtout les craintes suscitées en Allemagne et dans le monde par la victoire de Donald Trump à l’élection présidentielle américaine lui ont permis de rebondir. Ses partisans voient en elle un gage de stabilité et le dernier défenseur de poids des valeurs démocratiques de l’Occident face à la montée des populismes.

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...