Esclavagisme en Libye : le Sénégal rapatrie prés de 2500 de ses ressortissants

Le président de la République s’est épanché lors des travaux du Parlement de la CEDEAO sur la situation en Libye où la traite des esclaves bat son plein. 

« Tous les esprits sont fortement marqués par la vente en territoire libyen de migrants originaires d’Afrique sub-saharienne. Ce commerce de la honte réveille au 21ème siècle le démon de l’esclavage.

Ce n’est pas seulement la pire forme de violation des droits de l’homme mais c’est une offense à la conscience universelle, qui ne devrait en aucun cas restée impunie. Le Sénégal a officiellement condamné ces actes odieux. Ce matin même, j’ai demandé la convocation officielle du chargé d’affaires de la Libye à Dakar pour que le ministre des Affaires étrangères lui notifie notre réprobation face à une telle ignominie.

Le Sénégal restera mobilisé dans toute les Instances internationales, y compris comme la souhaité un certain nombre de Chefs d’Etat dont le président Issoufou (Niger), au prochain sommet de l’Union Africaine et l’Union Européenne, pour que les auteurs et les complices de ces actes inqualifiables soient recherchés et traduits devant les Juridictions internationales pour démanteler ces réseaux criminels », a affirmé le Chef de l’Etat.

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...