Espagne : M. Aliou Thiam, président de la Coopérative de Guissona  » l’habitat est une préoccupation de la diaspora sénégalaise »

aaaztitre-1

Au cours de notre séjour dans la prestigieuse province de Lerida, nous nous sommes entretenus avec M. Aliou Thiam, Président de la Coopérative de Guissona en Espagne qui organise une assemblée générale ce samedi 26 novembre 2016 pour fixer leurs quotas. Dans le présent entretien, il revient sur les grandes orientations de la coopérative qu’il dirige y compris sur la vie des compatriotes dans la paisible, Guissona. (Entreten)

Présentez vous à nos lecteurs, personnellement et de votre parcours en Espagne et à Guissona ?

Il est toujours très difficile de se présenter. Je suis Aliou Thiam ( Badou), président de la coopérative d’habitat de Guissona, dans la province de Lleida en Catalogne où je vis avec ma famille depuis 1998.  Marié et père de quatre enfants.

Comment se portent les sénégalais de Guissona ?

En général, les sénégalais et sénégalaises vivant à Guissona se portent à merveille à l’image des sénégalais des autres villes. Nous nous y sommes implantés de plus en plus ces 18 dernières années.

Pourquoi avoir mis en place cette coopérative?

La mise en place de cette coopérative se justifie par notre volonté d’aider les Sénégalais qui ont besoin d’une maison de réaliser leur rêve. C´est une réponse sociologique principalement aux aspirations des émigrés sénégalais. L’obtention d’une maison est d’ailleurs l’une des préoccupations majeures après les dépenses domestiques au pays.

Présentez-nous ladite coopérative à nos lecteurs et à tous les sénégalais ?

La coopérative d’habitat de Guissona est crée le 19 mars 2016, par et pour les citoyens sénégalais vivant dans les villes de Guissona, de Balaguer, de Mollerussa, de Lérida,de Cervera, de Tarrega, d’Igualada et de Manresa. Le Vice-President Amadou Dia Président coopérative n’est personne d’autre que le président de l’association des Sénégalais de Mollerussa ( 44km de Guissona ), le Commissaire aux comptes est Ibrahima Bao, President de l’association des Senegalais de Lleida ( 68km de Guissona ),  le Comitè de surveillance est revenu à Amadou Makhtar Gueye, President de l’association des Sénégalais de Manresa ( 55km de Guissona ). Bien vrai que l’idée vient de Pape Sarr Secretaire Général de la coopérative et actuel président de l´association de Guissona, d´ailleurs qui regroupe des sénégalais des arrondissements de Tarrega et Cervera, mais l’apport de Madame Diop Absatou Kane a été fondamental pour la mise en place de cette coopérative. Actuellement, la coopérative regroupe 163 membres.

Récemment vous avez organisé un forum sur l’habitat, quels ont été les acquis pour la coopérative que vous dirigez ?

Il est vrai que c´était une première. L´organisation du 1er forum d´habitat et des investissements les 23-24 et 25 juillet 2016 à Guissona avec la présence et participations d´éminentes personnalités dont deux ministres de la République, des directeurs généraux, des chefs d´entreprises etc a été un succès notable. Toutefois, nous avons valorisé positivement le forum dont les retombées commencent à prendre forme surtout avec l’implication des directeur généraux qui ont promis de nous appuyer pour la consolidation de ce projet suite à la réunion tenue lors de ce forum. Cette réunion nous a permis d’avoir une orientation vers la création et le fonctionnement d’une coopérative au Sénégal. Dans cette perspective, nous avons une assemblée générale le samedi 26/11/2016 pour fixer une quota par anticipation.

Parlez nous également de la cité de la Diaspora à Bambilor ?

Nous avions eu des premiers contacts par l’entremise de Madame Diop Absatou Kane, directrice générale de SUNU DIASPORA, qui est la promotrice de « Un Diaspo, Un toit ».

Quels sont vos partenaires pour ce projet au delà de la commune de Bambilor ?

Pour le moment, il n’y a pas grande chose, la mairie de Bambilor a urbanisé et viabilisé des hectares pour la diaspora en général mais comme c’est Madame Diop qui nous représentait avant au niveau du Sénégal et elle fait le suivi convenablement. Nous sommes là en Espagne avec détermination pour poursuivre ce projet.

Avez vous des projets en vue, lesquels ?

Oui, nous avons des projets entre autres celui de l’encadrement des enfants des sénégalais de Guissona dans le cadre de la préservation de leurs cultures du pays d’origine. Il y a également avec celui des femmes qui sont en train de monter leur groupement mais dans un premier temps, nous voulons nous centrer sur le projet de la coopérative.

Quels messages adressez vous à vos membres, aux Sénégalais d’Espagne y compris de toute la diaspora ?

Le seul message phare, est celui de l’union. Je souhaite que nous puissions travailler, vivre et collaborer dans la paix, l’harmonie pour notre futur au Sénégal, pour ceux qui désirent retourner et ceux-là même qui comptent vivre ici.  Donc travailler , encore travailler et toujours travailler, s’organiser et penser que nous devons retourner au pays.e

Par Jamil Thiam et Fama Ndao

wabitimrew.net

Lors du forum sur l'habitat en juillet dernier
Lors du forum sur l’habitat en juillet dernier
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...