Etats Unis : Il passe 33 ans en prison pour un viol et un meurtre qu’il n’a jamais commis

En 1982, un homme s’est introduit au domicile d’une famille dans la ville portuaire de Newport News, aux Etats-Unis.

L’individu a d’abord frappé à mort le mari avec un pied-de-biche avant de violer sa femme, tandis que les trois enfants du couple dormaient à côté.

Une expertise avait été pratiquée à l’époque et avait révélé que l’empreinte d’une morsure subie par l’épouse violée correspondait à la dentition de Keith Allen Haward, un marin.

Cet homme, qui a toujours clamé son innocence, avait été condamné à la réclusion à perpétuité.

Mais trente ans plus tard, une nouvelle expertise a été effectuée et a permis d’affirmer que ce n’était pas Keith qui avait mordu.

Des tests ADN ont été effectuées récemment et ont conclu que le viol et le meurtre avaient été perpétrés par un autre marin, décédé depuis en prison où il se trouvait pour un autre motif.

La Cour suprême de Virginie a ordonné la libération immédiate de Keith Allen Haward, 59 ans, après trente trois ans passés derrière les barreaux.

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...