Etats Unis : La Guinéenne Diamilatou Bah décède tristement à bord de sa Lexus en Pennsylvanie

Ayant trouvé la mort dans une violente collision le lundi 19 février à Pennsylvanie, la  levée du corps de Diamilatou Bah aura lieu ce vendredi 23 février à New York avant le rapatriement de sa dépouille à Labé, sa ville d’origine où elle sera inhumée.

Venue aux États-Unis, en 1988 (ce qui fait 30 ans jour pour jour, NDLR), Diamilatou Bah a perdu la vie à bord de sa Lexus lorsqu’elle a été violemment percutée par une Ford Explorer qui était pilotée par une adolescente de 17 ans ayant dépassé les solides lignes jaunes.

Ce type de  dépassement est strictement interdit dans le code de la route dans la plupart des pays avec un minimum d’infrastructures. La collision frontale qui a eu lieu le lundi 19 février vers 15 heures 20, a causé la mort, sur le champ, de Diamilatou qui revenait de son travail dans un foyer pour personnes âgées. Elle s’était arrêtée quelques minutes auparavant dans une station d’essence, à quelques mètres pour refaire le plein.

Selon nos informations, l’accident a eu lieu sur une chaussée glissante, à cause des pluies de la veille. Si la police travaille encore à trouver les causes de l’accident, certains témoins affirment avoir vu la conductrice de la Ford Explorer manipuler son téléphone.

À cause de sa jeunesse, la police de l’État de Pennsylvanie, basée sur la route 115, à Fenn Ridge, n’a pas révélé l’identité de l’adolescente de 17 ans. Elle-même, se trouverait dans un état critique à l’hôpital, selon la presse locale.

Après de nombreuses années passées à New York où elle fut parmi les tous premiers Ouest-africains à être propriétaire de restaurants africains, la défunte était venue s’établir à Blakeslee, dans le Comté de Monroe, en Pennsylvanie, quand ses enfants avaient grandi.

Mariée et mère de quatre enfants dont le dernier a presque l’âge de celle qui a causé l’accident. Pleine d’énergie, Diamilatou est perçue par ses proches comme une femme gentille toujours caractérisée par des sourires. Elle était également l’aînée d’une famille de quatre filles et d’un garçon.

Il y a un an, un autre Guinéen, du  nom de Almamy Coumbassa avait trouvé la mort  dans un autre grave accident à  Columbus, dans  l’État de l’Ohio. Sa Honda avait percuté un tracteur et il s’en était sorti indemne de cette collision. Descendu rapidement de la voiture complètement endommagée, pour se mettre à l’abri au bord de la route en sens inverse, il avait été percuté par un autre véhicule et il y avait laissé sa vie en essayant de traverser. Almamy se rendait au travail aussi durant les premières heures de la fin de l’hiver.

ISSA NABE

(diaspora guinéenne)

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...