Festival international de cinéma en Suisse : Le Sesterce d’or Prix Raiffeisen Maître du Réel 2018 décerné à la réalisatrice française Claire Simon

La Fondation Visions du Réel, dans le cadre du prestigieux  Festival international de cinéma à Nyon, organisé du 13 au 21 avril 2018 en Suisse, va récompenser  une personnalité remarquable du septième art Français, en l’occurrence la réalisatrice Claire Simon,  pour  l’ensemble de sa carrière. Elle recevra, lundi 16 avril prochain, le Sesterce d’or Prix Raiffeisen Maître du Réel 2018.

Visions du Réel remettra cette année le Sesterce d’or Prix Raiffeisen Maître du Réel à Claire Simon durant d’une cérémonie du Festival international de cinéma à Nyon. A cette occasion, une rétrospective dédiée à la réalisatrice a été réalisée et  présentera en personne une Masterclass, le mardi 17 avril. Ce sera ainsi l’occasion de découvrir son univers, oscillant entre documentaire et fiction réalisé en collaboration avec la Cinémathèque suisse et l’Ecole Cantonale d’Art de Lausanne (ECAL). En plus de sa venue à Nyon, Claire Simon sera présente à Lausanne le 18 avril pour ses films  » Géographie humaine » et « Gare du Nord » (2013), dans le cadre de la rétrospective que la Cinémathèque suisse lui consacre durant le mois d’avril, en collaboration avec Visions du Réel. 

Interrogé, Emilie Bujès, Directrice artistique du Festival s’est réjoui de ce choix judicieux porté sur Claire Simon :  « Nous sommes très heureux d’accueillir une femme comme Maître du Réel pour la première fois, avec l’incontournable Claire Simon » a-t-il soutenu.

Deux autres invités d’honneur, les cinéastes de renom Robert Greene des États-Unis), dont ce sera la première rétrospective intégrale  et Philip Scheffner de l’Allemagne présenteront eux aussi leur travail au public lors de deux Masterclass dans le cadre des ateliers du Festival. 

Rappelons que Visions du Réel est un festival de cinéma documentaire créé en 1969 à Nyon (Suisse). Unique manifestation du genre en Suisse, il réunit cinéphiles et professionnels chaque printemps pendant neuf jours. Le Festival se double de l’Industry, un marché du film sélectif. Il accueille chaque année des grands noms du cinéma mondial et demeure un moment accessible au public et axé sur le cinéma du réel, ainsi que sur des rencontres professionnelles.

Claire Simon ou le grand roman de la vie ordinaire

Claire Simon s’est formée en autodidacte au cinéma, par le biais du montage avant de s’orienter vers le documentaire. Née en Grande-Bretagne, Claire Simon passe son enfance dans le Var avant de se former en autodidacte au cinéma, par le biais du montage. Elle découvre le cinéma direct aux Ateliers Varan et s’oriente vers le documentaire, même si son esthétique n’aura de cesse de brouiller les pistes qui séparent celui-ci de la fiction. Dans les années 1990, elle tourne Récréations et Coûte que coûte (Locarno Festival), primés à de nombreuses reprises, puis effectue une incursion dans la fiction avec Sinon, oui (1997, Festival de Cannes), inspirée… d’une histoire vraie. En s’emparant de récits authentiques, qui témoignent de son goût pour le romanesque, Claire Simon filme ensuite le flirt de sa fille (800 km de différence/Romance, 2001, FIDMarseille) puis, entre autres, Les Bureaux de Dieu (2008, Quinzaine des Réalisateurs Cannes), où elle fait jouer des actrices connues et d’autres non-professionnelles, le diptyque Gare du Nord et Géographie humaine (2013), ou encore Le Bois dont les rêves sont faits (2016). Elle vient d’achever un nouveau long métrage sur l’adolescence, intitulé Premières solitudes (Berlinale).

 

 Filmographie de Claire Simon 

 Premières solitudes (2018) 100′
 Le Bois dont les rêves sont faits (2016) 155′
 Le Concours (2016) 135′ 
 Géographie humaine (2013) 101′
 Gare du Nord (2013) 119′
 Les Bureaux de Dieu (2008) 120′
 Ça brûle (2006) 110′
• Mimi (2002) 106′
• 800 km de différence/Romance (2001) 78′
• Ça, c’est vraiment toi (1999) 116′
• Sinon, oui (1997) 120′
• Coûte que coûte (1995) 100′
• Comment acheter une arme (1993) 23′
• Histoire de Marie (1993) 20′
• Scènes de ménage (1992) 10×5′
• Récréations (1992) 54′
• Les Patients (1990) 75′
• La Police (1988) 22′
• Une journée de vacances (1983) 30′
• Mon cher Simon (1982) 30′
• Moi non ou l’argent de Patricia (1981) 30′
• Tandis que j’agonise (1980) 40′
• Madeleine (1976) 13′

wabitimrew.net

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInCliquer juste pour partager ...