France: La mort de Tamsir Ndiaye à Nice contée par son tuteur Pape Oumar Ndiaye

tamsir-fayeLe 14 juillet 2016 , un camion  fonce sur la foule à  Nice et fait plusieurs morts et blessés. Effondré , j’appelle mes amis niçois afin de me rassurer. La presse sénégalaise en ligne nous informe , quant à elle « un Sénégalais de 17 ans figure parmi les victimes de l’attentat de Nice qui a coûté la vie à 84 personnes et  près de 200 autres  blesses » . Comment est il décédé ? Pourquoi un étudiant de la diaspora peut-il perdre sa vie sans que l’Etat ou ses proches puissent nous donner des informations claires ? Telles sont les questions à répondre . Pour informer juste , il fallait se rendre à Nice et mener une enquête sur le terrain.  

Le 16 juillet 2016 , j’atterris à l’aéroport de Nice à 23h00. Mon seul  objectif était d’être en contact avec la famille de Tamsir Ndiaye  afin d’étayer les sénégalais .  

Le dimanche 17 juillet ,  je me suis  rapproché de ses amis après une journée d’enquête. Lucian Burcéa témoigne « J’aimais Tamzoo, il nous a parlé de ses projets et de sa vie. Je pleurais quand j’ai appris sa mort. » . Il poursuit«  j’ai une photo  avec lui et un ami que je porte toujours dans mon cœur »  . Cependant , il était incapable de nous informer  sur les circonstances du décès ou sur les parents de Tamsir Ndiaye . J’ai continué mes investigations afin de trouver des indices plus pertinents.  

Le 18 juillet 2016 , N. Bettaieb , un autre ami de Tamsir Ndiaye , a affirmé  «  J’étais son ami . Il est mort avant l’attentat ». Il a donné une information  cruciale : Tamsir ne serait pas mort dans l’attentat . Était-ce une information fiable ? Devais-je me limiter à cette information venant d’un ami ? Non ! Les parents sont les plus susceptibles de donner une information juste et fiable. Ainsi l’ami de Tamsir m’a appris «  je ne connais pas sa famille mais il habite à côté de la Gare Thiers , prés de Laposte et dans un bâtiment blanc » . Le lendemain , je suis parti à la recherche de sa famille

Le 19 juillet 2016 , je me suis rendu directement à  la Gare Thiers pour trouver le bâtiment blanc près de Laposte.  A la gare , je suis entré dans un restaurant ,sans hésiter,  pour me renseigner . Après une longue discussion , la gérante m’as mise  en contact avec une  personne connaissant  un parent de Tamsir Ndiaye . Cette dernière m’a dictée de laisser mes coordonnées . C’est avec espoir que je repris le chemin du retour . A vingt-trois heures (23 heures)  , Pape Oumar Ndiaye , le tuteur de Tamsir  Ndiaye , m’a appelé et m’a donné rendez-vous le 20  juillet : le jour de la vérité .

Le 20 juillet 2016 , Pape Oumar Ndiaye , le tuteur de Tamsir Ndiaye, dans son  salon ,  a  livré la vérité : «  rentré du Sénégal , je suis allé me coucher suite à un long voyage . Réveillé, constatant l’absence de Tamsir Ndiaye , j’appelle sans cesse sur son téléphone mais il ne répondais pas. J’ai appris l’attentat  du 14 juillet à  la télévision. Je me suis rendu sur les lieux. J’ai bravé les attentats jusqu’à deux heures du matin mais en vain . Le lendemain j’ai appris, grâce aux policiers ,  son décès suite à une noyade vers 14 h avant l’attentat». Il a poursuit «  il y a des zones d’ombre car il savait nager selon certains de ses amis. Une enquête est en cours» .  RFM informait   que le corps du défunt était autopsié . Or , jusqu’à la date du 20 juillet , l’autopsie n’était pas encore effectuée selon Pape Oumar Ndiaye

L’étudiant sénégalais dont les circonstances du décès reste sombres semblait brillant . En effet , Pape  Oumar Ndiaye a tenu à partager avec moi ses notes .

Pape Oumar Ndiaye a salué les rôles extraordinaires des autorités sénégalaises à Nice dont Antoine Mendy ( Vice Consul Général Marseille) et Mme la Consule Ndiaye Yandé. Les policiers français chargés du dossier de Tamsir Ndiaye auraient confié « c’est la première fois que nous avons vu une telle implication de la part des autorités étrangères sur un dossier » .  Le dossier de Tamsir Ndiaye serait entre les mains des policiers français qui enquêtent très sérieusement . La famille de Tamsir Ndiaye , quant à elle,  remue ciel  et terre pour connaître la  vérité . «  Mon seul souci est de connaître la vérité pour que la famille puisse faire le deuil » tels sont les propos de Pape Oumar Ndiaye . S’est-il noyé ? A t-il été noyé ? Affaire à  suivre ………

En attendant des larmes coulent encore pour le défunt potache . Lara Kawa ,souhaitant s’exprimer en anglais , pleure sa disparition «What can we do that’s life ? He is an angel in paradise now hopefully » . Un ange était parmi nous ,un ange est remonté au ciel !

Oumar Bâ

Correspondant Xalima Paris

Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Cliquer juste pour partager ...